Immigration : un jeune Somalien meurt après avoir été secouru en Méditerranée

Un jeune Somalien de 15 ans qui a pourtant été secouru ce dimanche en Méditerranée est mort sur le bateau de Médecins sans Frontières, a annoncé ce mardi l’organisation humanitaire. L’adolescent souffrait d’une maladie chronique.

Triste sort pour un jeune Somalien. Echappant à un naufrage en Méditerranée ce dimanche, l’adolescent de 15 ans est mort sur le bateau de Médecins sans Frontières qui le conduisait en Italie, a annoncé ce mardi l’organisation humanitaire. Le jeune homme souffrait d’une maladie chronique et avait été violemment battu il y a trois semaines en Libye.

Selon Médecins sans frontières, le jeune Somalien a été contraint à des travaux lourds sans avoir assez de nourriture et d’eau. « Il ne pouvait plus marcher, mais il a bien réagi aux médicaments et aux soins, avant de succomber tragiquement d’un arrête cardiaque », a indiqué l’organisation humanitaire sur Twitter. Le bateau de Médecins sans Frontières est arrivé ce mardi matin au port d’Augusta, en Sicile.

Les gardes côtes italiens n’ont pas cessé depuis samedi de porter secours aux migrants en Méditerranée. En deux jours, près de 5 000 migrants ont été sauvés en Méditerranée alors que les arrivées se poursuivent encore ce mardi en Italie. Un navire des gardes-côtes est attendu à Pozzalo, dans le sud de la Sicile, avec 466 migrants secourus ce lundi.

Depuis le début de l’année, plus de 107.000 migrants sont arrivés en Italie par la mer, tandis que 157.000 ont débarqué en Grèce, selon le décompte mardi de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Plus de 2 300 autres sont morts en tentant la traversée, selon l’OIM. Face à l’affut de migrants toujours plus nombeux, l’Europe fait face à l’une des plus grande crise de son histoire. Bien que des réunions se multiplient à Bruxelles pour aborder la question de l’immigration, pour le moment l’Union européenne cherche toujours la solution. En attendant, les candidats à l’émigration en Europe, fuyant les guerres et conflits dans leur pays, sont eux toujours plus nombreux à prendre la mer.

Lire aussi :

 Plus de 100 000 migrants arrivés en Europe en juillet, un record !