Honneur à Grégory Baugé, triple champion du monde


Lecture 2 min.
Grégory Baugé photographié à l'entraînement à l'INSEP

Magnifique Grégory Baugé ! Le 25 mars 2011, face au Britannique Jason Kenny, le coureur français s’est facilement imposé au terme des Championnats du Monde cyclistes de vitesse sur piste. Avec 3 titres consécutifs, il entre dans l’histoire de la discipline et file à grande vitesse vers les Jeux Olympiques de Londres…

Tout le monde se souvient des deux premiers titres et de la grande classe de Gregory Baugé, tout entier en retenue et en modestie, lorsque nous l’avions rencontré pour AFRIK.COM en mars 2010, à la veille puis au lendemain de son second titre mondial. Athlète impeccable, tendu vers la réussite sportive, capable d’éliminer le stress à force de volonté tranquille.

Du stress, il aurait pu en avoir à revendre cette année, où il a été handicapé dans sa préparation par le virus de la dengue, contracté fin août 2010 en Guadeloupe, maladie dont il a mis 2 mois à se remettre, perdant 4 kilos de muscles… Qu’apparemment il a parfaitement retrouvés cet hiver ! Mais sa volonté a été plus forte que tout, et il n’a laissé aucune chance à ses challengers, battant successivement le français Mickaël Bourgain (qui revient très fort cette année) puis en finale le Britannique Jason Kenny, tous les deux en deux manches sèches.

Baugé rejoint au palmarès du cyclisme sur piste Florian Rousseau, champion du monde en 1996, 1997 et 1998, qui est aujourd’hui son entraîneur à l’INSEP. Il entre ainsi dans la légende du cyclisme, avec cette joie saine et tranquille qui le caractérise, et la satisfaction du travail accompli et de la maturité acquise.

Prochaine cible pour ce sportif souverainement rapide, les Jeux Olympiques de Londres. Où il ne peut viser que l’or. C’est tout le mal qu’on lui souhaite ! Bravo champion, bravo champion, bravo champion ! Trois fois bravo.

Grégory Baugé photographié à l'entraînement à l'INSEP

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter