Hommage à Youssef Chahine

Victime d’une hémorragie cérébrale il y a quelques semaines, le réalisateur Youssef Chahine est décédé dimanche au Caire. Porte-drapeau du cinéma égyptien, il s’est souvent battu contre la bêtise de l’intégrisme. Hommage en vidéos en partenariat avec l’INA.

Le scénariste et réalisateur égyptien Youssef Chahine est décédé le 27 juillet 2008 à l’âge de 82 ans au Caire (Egypte) des suites d’une hémorragie cérébrale. Son corps est inhumé dans le caveau familial au cimetière d’Alexandrie.

A travers trois vidéos, nous vous proposons de retrouver l’homme, ses engagements et son oeuvre. Les vidéos ont été retirées

Festival de Cannes : le cinéaste égyptien Youssef Chahine présentait « Le destin » plaidoyer contre le racisme et toutes les intolérances. Il a obtenu le prix du 50ème anniversaire pour l’ensemble de son oeuvre. Dans cette vidéo, nous verrons la remise du prix avec le discours du réalisateur (« Mettez-vous à ma place. J’ai le cœur qui bat, des papillons dans l’estomac, j’attends ça depuis 47 ans »), ainsi qu’une interview et des extraits du film Le Destin.

Interview de Youssef Chahine sur les problèmes du cinéma égyptien, problèmes matériels, de tournage, censure, volume de production… « Pas de crise, la demande augmente, nous avons le monopole du cinéma parlant arabe », affirme le réalisateur.

Longs extraits de « Caligula », d’Albert Camus, qui entre au répertoire de la Comédie Française dans une mise en scène de Youssef Chahine, avec Jean Yves Dubois dans le rôle titre.

Interview de Youssef Chahine sur le personnage de Caligula.

Retrouvez aussi une interview donné par le réalisateur à afrik.com en 2001