Guinée : un professionnel de santé à l’origine de la propagation d’Ebola

Le virus Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest serait partie d’un enfant de deux ans, mort en décembre 2013 à Meliandou, dans la préfecture de Guéckédou;

Une étude publiée dans le New England Journal of Medecine révèle que la première victime de ce virus a été identifiée comme étant un enfant de deux ans, mort en décembre 2013 à Meliandou, dans la préfecture de Guéckédou.

Les chercheurs ont effectué une investigation sur la chaîne de transmission du virus en analysant les documentations hospitalières et en interviewant les familles affectées, et les habitants des villages où les cas se sont manifestés. Ce qui leur a permis d’aboutir à conclure que le principal vecteur de contamination est un professionnel de santé qui aurait propagé le virus Ebola à Macenta, Nzérékoré et Kissidougou en février dernier. Le 15e patient qui se trouve être un médecin, a également contaminé ses proches dans les mêmes zones.

La souche du virus découverte par une équipe française du laboratoire P4 de l’Institut Pasteur et de l’Inserm à Lyon est très semblable au Zaire ebolavirus (EBOV). Elle se caractérise par de la fièvre, une diarrhée sévère et des vomissements, mais pas d’hémorragie. Elle est létale à 86%.

Même si la contagion par les chauves-souris est évoquée, reste maintenant à savoir comment ce bébé de deux ans a attrapé ce nouveau type de virus Ebola proche de celui dit « Zaïre ». En outre, il faut souligner qu’Ebola dispose d’un traitement efficace testé depuis 2010 par des chercheurs américains.