Guinée : un immeuble s’effondre et emprisonne trois personnes dans les décombres

Dans la soirée du mardi 21 août, un immeuble de six étages en construction s’est écroulé dans la banlieue de Conakry, la capitale guinéenne. Selon les informations recueillies sur les lieux, trois personnes seraient enterrées sous les décombres.

(De notre correspondant)

Le président guinéen Alpha Condé a effectué ce mercredi matin un déplacement sur les lieux de l’effondrement d’un immeuble de six étages qui a eu lieu la veille, dans la banlieue de Conakry, la capitale guinéenne. Il a dénoncé les constructions anarchiques des bâtiments. Il a aussi annoncé des mesures idoines pour éviter de tels drames en Guinée.

« Cela veut dire qu’il faut mettre de l’ordre. Il y a eu beaucoup d’anarchie en Guinée depuis plusieurs années. Les gens construisent anarchiquement », a dénoncé le Président. « On ne doit pas construire un immeuble sans calculer, mettre des soubassements sans tenir compte du nombre d’étages à édifier. Si vous remarquez, il y a beaucoup de sable et pas assez de béton. Un immeuble doit avoir un soubassement et savoir ce que ce soubassement peut supporter, ensuite mettre des piliers en béton armé, ce qui n’est pas le cas ici », a-t-il accusé.

Alpha Condé dénonce l’anarchie des constructions

« A partir de maintenant, prévient-il, nous allons, avec les services de l’urbanisme, vérifier toutes les maisons qui sont en construction et pour celles qui ne répondront pas aux critères réels, on va arrêter les chantiers. Vous voyez, les travailleurs qui sont là, sont les victimes. Ce sont les pauvres qui viennent travailler. On ne sait même pas s’il y aura des survivants quand on va dégager. Nous allons venir en aide à leur famille, mais surtout, nous allons prendre des dispositions. Nous n’allons plus laisser les gens construire anarchiquement et pour ceux qui vont construire dans les lieux publics, nous allons mettre de l’ordre dans tout ça », a déclaré Alpha Condé.

Le non-respect des normes de construction, la mauvaise qualité des matériels de construction et la qualité de la terre seraient les causes de cet effondrement. Une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités dans l’effondrement tragique de l’immeuble. Pour l’instant, le propriétaire du bâtiment et l’ingénieur ont été arrêtés sous ordre du président de la République, a-t-on appris de sources concordantes.

Lire aussi :

 Guinée : le pouvoir pris en otage par des tensions sociales

 Sénégal : les multinationales contre la fermeture des call-centers

 Le choléra gangrène la Guinée