Guinée Bissau : vers un Gouvernement d’union nationale ?

En séjour au Congo, le président Bissau-Guinéen Umaro Sissoco Embalo réitère son engagement de mettre en place un gouvernement « d’union nationale ».

Umaro Sissoco Embalo, le nouveau président de la République de Guinée Bissau, est arrivé à Brazzaville capitale du Congo samedi 4 janvier. Sur place, il a eu un tête à tête avec le président congolais Denis Sassou N’guesso. Conscient de sa lourde tâche à la magistrature suprême, le président Bissau-guinéen a affirmé devant la presse locale sa ferme volonté de constituer un gouvernement d’union nationale dans lequel toutes les tendances seraient représentées.

« Nous avons une constitution qui est un symbole d’unité nationale .Il faudrait voir la manière de gérer tout le monde. Les Bissau-guinéens attendent quelque chose de moi, surtout la jeunesse. J’ai pris l’engagement de faire un gouvernement d’union nationale ou tout le monde sera représenté » précise-t-il à l’Agence d’information d’Afrique centrale.

Revenant sur ses déclarations accusant Alpha Condé président de la Guinée Conakry d’être contre son ascension au pouvoir, Umaro Sissoco Embalo qualifie ses propos de « mots de la campagne électorale » et annonce une rencontre avec son voisin de la Guinée Conakry.

Guinée-Bissau : le nouveau Président Umaro Sissoco Embalo distingue déjà ses alliés et ennemis

« Nous allons nous retrouver. Même si nous nous sommes mal compris, nous sommes des homologues et des voisins immédiats » martèle-t-il.

Par ailleurs, le nouveau président de la Bissau-guinéen a déclaré à la presse entre venu présenté ses remerciements au président congolais Denis Sassou N’guesso pour son soutien envers lui et sa nation.