Guinée-Bissau : dans l’attente des résultats du second tour de la Présidentielle

Domingos Simoes Pereira et Umaro Sissoco Embalo

Plus de 700.000 Bissau-guinéens étaient appelés aux urnes, ce dimanche 29 décembre 2019, pour élire leur Président. Il s’agit de départager Domingos Simoes Pereira et Umaro Sissoco Embalo, arrivés au second tour du scrutin. D’ores et déjà, ils sont dans l’attente des premières tendances.

En Guinée-Bissau, les électeurs se sont rendus, ce dimanche 29 décembre 2019, aux urnes, pour élire un nouveau Président. Selon différentes sources, aucun incident n’avait été signalé le matin et les Bissau-guinéens votaient tranquillement, même s’il n’y avait pas la grande affluence devant les bureaux de vote, toujours dans la matinée de dimanche. Pour l’heure les populations sont dans l’attente des premières tendances et les résultats officiels provisoires seront connus au plus tard mercredi.

Les bureaux de vote ayant fermé à 17 heures, les opérations de dépouillement ont commencé aussitôt et à ciel ouvert, en présence du public. D’ores et déjà, le candidat Umaro Sissoco Embalo a dénoncé des irrégularités après avoir accompli son devoir civique, en affirmant être en possession d’informations selon lesquelles des bulletins de vote seraient remplis au ministère de l’Intérieur.

Ce second tour de la Présidentielle, extrêmement important pour l’avenir du pays, en termes de stabilité politique, oppose Domingos Simoes Pereira, candidat du PAIGC et qui avait recueilli 40,13% des voix au premier tour, et Umaro Sissoco Embalo, du Mouvement pour l’Alternance démocratique (MADEM G15), arrivé loin derrière avec 27,65% des suffrages, qui sont par ailleurs deux anciens Premiers ministres.

Ingénieur en génie civil âgé de 56 ans, Domingos Simoes Pereira dit « DSP » se présente sous les traits du candidat de la stabilité. Pour sa part, Umaro Sissoco Embalo, 47 ans, spécialiste des questions de défense et géostratégiques, met en avant son titre de général de brigade de réserve et il est peint, notamment par ses partisans, sous les traits de l’homme du changement.

A lire : Second tour de la Présidentielle : le Portugal offre du matériel électoral à la Guinée-Bissau