Gabon : nouvelle stratégie de communication à l’Ecole nationale des eaux et forêts

L’Ecole nationale des eaux et forêts (ENEF) du Gabon a présenté jeudi 21 juin sa nouvelle stratégie de communication, laquelle vise à redorer le blason de cet établissement considéré comme une référence nationale et sous-régionale en matière de formation dans les domaines concernant entre autres, l’environnement, l’aquaculture, l’écologie et la pèche.

(De notre correspondant)

La nouvelle stratégie de communication de l’Ecole nationale des eaux et forêts (ENEF) gabonnaise sera assurée par l’agence EDCOM dont la mission principale est de créer une nouvelle identité, une nouvelle image, une charte graphique et une nouvelle vision qui cadre davantage avec les ambitions et la stratégie de développement du Gabon émergent. Il s’agit, selon Mapenda Diop, directeur général d’EDCOM de positionner cet établissement en véritable réservoir de forces vives et « vertes » pour le projet de développement du gouvernement gabonais. Cette agence aura également pour objectif de catalyser toutes les ressources et ambitions de l’établissement, afin de construire la nouvelle stratégie de marque de l’ENEF et assurer son rayonnement international comme pôle d’excellence académique « made in Gabon ».

Le partenariat entre l’ENEF et EDCOM va aussi permettre, selon les deux parties, d’asseoir la nouvelle identité et la nouvelle vision de l’établissement, qui offre depuis plus de trente ans des formations spécialisées aux métiers verts.

Le travail de collaboration est déjà entamé avec l’élaboration d’un document relatif à la stratégie de communication retraçant l’ensemble des actions menées dans ce domaine. C’est dans ce cadre qu’une nouvelle charte graphique a été validée entrainant la création d’un nouveau logo et la conception d’un nouveau site web qui sera en ligne très prochainement.

Devenir un pôle d’excellence académique « made in Gabon »

L’adoption de cette nouvelle identité visuelle est le point de départ d’un plan d’action triennal dans le cadre duquel seront déployées bon nombre d’actions allant de l’organisation d’événements, aux campagnes publicitaires locales et internationales, en passant par un coaching pointu de toutes les parties prenantes pour une appropriation optimale de la nouvelle vision.

Trente huit ans après sa création, l’ENEF va donc se lancer dans une véritable mutation. Elle vient aussi d’adopter un plan de développement pour appuyer le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, dans sa vision du Gabon Emergent à l’horizon 2015.

Un des maillons forts du plan sectoriel forêt-bois 2011-2016

Placée sous la tutelle du ministère des Eaux et Forêts, l’ENEF en tant que vivier nationale des ressources humaines est l’un des maillons forts du plan sectoriel forêt-bois 2011-2016, et plus globalement du Gabon Vert, l’un des trois piliers de croissance (avec le Gabon Industriel et le Gabon des Services) du projet de société « L’Avenir en confiance » du Président de la République. Les nouveaux responsables de cette école avec leurs partenaires veulent faire de cet établissement une fierté nationale, qui attire de nombreux étudiants, chercheurs, investisseurs et professionnels du secteur des eaux et forêts.

L’engagement citoyen de l’ENEF est sans équivoque. Ce projet illustre ainsi la vision portée par l’équipe dirigeante de hisser le Gabon au plus haut, avec en toile de fond la valorisation du potentiel naturel unique du pays.

Lire aussi :

  Gabon : la Première dame appelle au respect des droits des orphelins et des personnes vulnérables

 New York Forum AFRICA : pari réussi

 NYF Africa : la parole aux femmes