Gabon : Ali Bongo désormais en fauteuil roulant

Le chef de l'Etat du Gabon, Ali Bongo, sur un fauteuil roulant

Le chef de l’Etat du Gabon, Ali Bongo Ondimba, est rentré dans son pays, avec un changement majeur. Le dirigeant, comme l’avait annoncé Afrik.com, se déplace désormais en fauteuil roulant.

Le 30 novembre 2018, après analyse de toutes les informations distillées par la Présidence gabonaise et quelques proches du Président du Gabon, Afrik.com concluait qu’il ne serait pas étonnant de voir Ali Bongo rentrer au Gabon, en fauteuil roulant, suite à son AVC survenu en Arabie Saoudite. Et selon les informations fournies dans la presse gabonaise, le dirigeant a présidé la cérémonie de prestation de serment du nouveau Gouvernement en étant assis sur un fauteuil roulant.

Lire l’intégralité de l’article publié le 30 novembre 2018 : Gabon : Ali Bongo en fauteuil roulant comme Bouteflika d’Algérie ?

Afrik.com avait également annoncé que Ali Bongo était paralysé de la jambe droite. Rentré du Maroc, lundi 14 janvier, Ali Bongo venant de boucler 80 jours hors de son pays. En effet, après une attaque, le 24 octobre 2018, le Président gabonais avait été interné sur place avant son transfèrement au Maroc, le 28 novembre de la même année. Admis à l’hôpital militaire de Rabat, Ali Bongo finira son séjour marocain dans une résidence privée. C’est là-bas qu’il poursuivra sa rééducation, jusqu’à son retour a  Gabon, lundi.

Lire aussi : Gabon : la preuve qu’Ali Bongo est… paralysé

Ali Bongo Ondimba va-t-il rester au Gabon, retourner au Maroc ou changera-t-il de destination ? Ces questions demeurent entières.