France Zobda

Silhouette longiligne, peau caramel et yeux bleu lagon. La comédienne et actrice d’origine antillaise France Zobda ne passe pas inaperçue ! On peut la voir en ce moment sur le petit écran, notamment dans la série SOS 18. Cette très belle femme a sculpté son corps depuis l’enfance : 15 ans de danse classique et modern jazz, natation… elle a aussi été sportive de haut niveau en athlétisme et elle est ceinture noire de judo. Mais pour elle, le corps ne serait rien sans l’esprit. Quand beauté rime avec spiritualité.

Quel est votre premier geste beauté du matin ?

Avant toute chose, même mon café, je me brosse les dents ! Puis je prends une petite eau de Botot pour me sentir fraîche. Ensuite, je me lave le visage pour détendre mes traits. Puis j’applique immédiatement une crème de beauté dans mes cheveux. Je mélange l’huile Kérastase et une crème pour cheveux. C’est important d’hydrater ses cheveux autant que sa peau.

Quels sont vos produits fétiches ?

Pour le visage, j’aime les produits Roc, notamment Hydra Roc, et une crème déstressante de jour et de nuit. Pour le corps, j’utilise les crèmes Body Shop au karité et au beurre de cacao. Je m’en enduis entièrement, jusqu’aux orteils et aux mains ! J’adore tout ce qui sent bon, comme le Roger et Gallet cannelle-orange que j’achète depuis 10 ans, un mélange épicé ! Sinon, je ne mets pas de parfum. Je me suis fait faire il y a 20 ans une huile parfumée pour la peau par un artisan parfumeur qui a étudié mon thème astral et la pigmentation de ma peau. Résultat : il a mélangé des senteurs contradictoires de fruits, de fleurs et d’épices mais ça me va à merveille. C’est moi ! Sinon, j’utilise la thérapie florale. J’ai été thérapeute en fleurs de Bach pendant deux ans, j’avais 400 clients en Martinique, et j’en donne encore sur les tournages. Cela fait beaucoup de bien. La beauté intérieure est très importante. Je fais du yoga, je reste zen et je prie tous les soirs, pour tout le monde, pour les morts et les vivants, même mes ennemis ! J’aime l’être humain en général, même les méchants.

Quel est le meilleur conseil beauté qu’on vous ait donné ?

Quand j’étais petite, ma mère nous demandait, à ma sœur et moi, de nous coiffer et de nous habiller comme des petites princesses pour aller dormir. Elle nous disait : « Même la nuit, le Prince charmant peut passer ! » Je suis toujours restée impeccable pour aller me coucher. C’est bien pour soi et pour son compagnon. C’est agréable d’être élégante jusque dans la nuit !

A quelle(s) partie(s) de votre corps donnez-vous le plus d’importance ?

A mon visage et mes cheveux, car c’est un capital essentiel pour une actrice. On peut faire l’impasse sur le corps car il y a toujours moyen de s’arranger. Des femmes pulpeuses, rondes ou maigres peuvent être très belles. Tous les êtres sont beaux. En tant qu’actrice, il est important d’avoir une peau nette et des cheveux propres pour que les maquilleurs et coiffeurs travaillent au mieux. Sinon, je me maquille peu. Pas de fond de teint mais une poudre légère. Je n’ai pas une peau à problèmes et j’aime bien que l’on voit la carnation. Je n’aime pas rectifier les choses. J’aime faire le contour de mon œil, accentuer mon regard, j’adore le khôl ! J’accentue aussi un peu mes pommettes, et je mets un petit brillant sur mes lèvres. J’achète mes produits chez Séphora, selon le goût du jour, et chez Mac et Black up pour les poudres et les fards de couleur. Sinon, j’aime les maquillages Shisheido.

Quels sont vos critères de beauté chez un homme et une femme ?

J’aime l’élégance. J’aime voir une femme soignée, bien habillée, avec une harmonie des couleurs. L’élégance et le charme sont plus importants que la beauté. L’élégance est particulièrement présente en Afrique et dans les Caraïbes. C’est une partie de notre culture qu’il ne faut pas perdre. Je déteste les gens négligés, mal coiffés, c’est un signe de mépris pour les autres.