Famille libérale : Wade tend la main à Macky et Idy

A Versailles (Paris) où il s’est retiré depuis près d’un an, l’ancien Président du Sénégal ne vit plus que pour une chose : la réunification de sa famille, disloquée par les caprices de la politique. Dans un manifeste publié par le quotidien l’As, le Président Abdoulaye Wade appelle ses « fils », à savoir Idrissa Seck et Macky Sall, à une reconstitution de la famille libérale.

En entendant son retour à Dakar, l’ancien Président Abdoulaye Wade a tenu à lancer un appel à l’endroit de ses « fils », l’ancien Premier ministre Idrissa Seck et l’actuel Président Macky Sall, pour des retrouvailles libérales. Dans un manifeste intitulé « Appel à la Reconstruction de la Grande famille Libérale », Me Abdoulaye Wade convie ces enfants bannis dans ce grand ensemble qui regroupera tous les libéraux du Sénégal. « Aujourd’hui, les circonstances m’amènent à joindre ma voix à celle de nos frères et sœurs qui appellent tous ceux qui militent ou ont milité sous la bannière du libéralisme incarné par le Pds, pour sauver le Sénégal en danger. Je respecte le choix des uns et des autres, mais je leur demande de se rappeler qu’a un moment donné de leur vie, ils ont partagé notre idéal et ont contribué à leur manière, aux changements positifs que nous avons apporté à notre pays, à travers une lutte qui n’a pas toujours été facile et a souvent nécessité des sacrifices qui ont pour noms privations de liberté, brimades, exactions », a-t-il rappelé.

Un appel rejeté en bloc

Pour relever le défi qu’il s’est fixé, l’ancien homme fort du pays demande à ses fidèles de dérouler le programme qu’il a déjà ficelé avant son retour à Dakar. Ainsi, Oumar Sarr, coordinateur du PDS et ses frères doivent entamer des discussions libres sur la question à travers des réunions des instances à tous les niveaux du Pds. L’ex-Président Wade fait savoir dans ce « manifeste », qu’il recevra militants, responsables ainsi que tous ceux qui ont décidé de revenir au Pds. Reste à savoir, si les deux anciens numéros 2 du PDS : Macky Sall et Idrissa Seck, vont répondre à l’appel de leur ancien mentor, Abdoulaye Wade, dont la séparation s’est terminée dans le sang ou devant la justice. Cette séparation résonne encore dans les mémoires des proches d’Idrissa Seck et Macky Sall, qui ont réaffirmé que « la page Wade est tournée » et que ce dernier cherchait à jouer contre le temps, dans le cadre de la traque des biens mal acquis, dont sa famille est impliquée.

Les observateurs politiques sénégalais pensent que cet appel de Wade a pour objectif de faire bloc autour de lui pour obtenir la libération de son fils aîné, Karim Wade, en prison depuis plus de 3 mois, dans le cadre de la traque aux biens supposés mal acquis, avec les autres dignitaires de l’ancien régime libéral.