Fadima Diawara, fondatrice de Kunfabo : « Conquérir le marché de téléphonie mobile en Afrique »

Fadima Diawara

Introduite sur le marché en Guinée, en janvier de l’année en cours, la marque de Smartphones Kunfabo compte étendre ses canaux de vente dans d’autres pays du Continent africain, en vue de conquérir le marché de la téléphonie dominée par les Multinationales. L’entrepreneure Fadima Diawara, conceptrice de « Kunfabo », s’est confiée à Afrik.com, expliquant que cette ambition fait suite à l’appréciation du produit par le public. Ce qui a donné lieu à une perspective d’implantation d’une usine d’assemblage en Afrique.

Entretien

Vous êtes conceptrice de la marque de Smartphone « Kunfabo », une véritable innovation. Pouvez-vous présenter votre produit aux lecteurs d’Afrik.com ?

Kunfabo en Malinké signifie «  être en contact ». C’est une nouvelle marque de Smartphone conforme aux réalités africaines. Elle propose des téléphones de qualité qui sont certifiés par les normes internationales, notamment de l’Union Européenne. Partant des applications que nous avons développées pour accompagner le consommateur africain dans sa vie quotidienne, nous proposons un Smartphone de qualité, muni d’un système d’exploitation Android 9.1 et d’une couverture 4G.

Nous avons développé trois applications purement africaines dont : « Find me », une application de géolocalisation des zones de santé, de pharmacies de proximité qui fonctionnent sur toute l’étendue du continent africain. Le but de cette application est de mettre la technologie au service de la santé. Nous avons développé également « Afro Cook », une application des recettes africaines en vue de faire connaitre l’art culinaire de 54 pays d’Afrique. L’autre application qui sert de messagerie par défaut de nos téléphones est une création d’une Start-up Camerounaise , avec la particularité de paiement mobile.

Depuis quand les téléphones « Kunfabo » sont-ils disponibles sur le marché de Guinée ?

Cela fait trois ans que nous travaillons sur le projet. Notre première introduction sur le marché de Guinée date du mois de janvier 2020. Grâce à notre partenariat avec la Banque Société Générale Guinée, les utilisateurs ayant un compte dans cette banque peuvent facilement acheter un téléphone sans payer cash, une innovation que nous avons intégré dans la commercialisation de nos produits.

Si vous deviez faire un bilan, huit mois après la première introduction des téléphones « Kunfabo » sur le marché…

Nous avons un bon feedback des utilisateurs en Guinée. Suite à une forte demande, nous préparons une deuxième introduction sur le marché notamment en République Démocratique du Congo, au Sénégal, au Cameroun et en Europe. Cependant, il sied de préciser qu’il est n’est pas facile d’investir en Afrique, mais nous nous adaptons au climat d’affaires et comptons conquérir le marché de la téléphonie mobile en Afrique.

Comment comptez-vous faire face à la concurrence avec les Multinationales qui dominent le marché de la téléphonie en Afrique ?

La marque Kunfabo a été conceptualisée et idéalisée par les Africains. Vu que le marché est inondé par plusieurs marques, nous comptons implanter notre usine d’assemblage sur le continent en vue de créer des milliers d’emplois en Afrique. Nous sommes aussi dans une démarche d’amélioration et d’adaptation des contenus aux réalités du continent, une stratégie qui rapprochera plus du public africain. Pour bien conquérir le marché de téléphonie sur le Continent, nous avons signé un accord de distribution avec MTN Guinée et comptons approcher d’autres multinationales de Communication sur le Continent. Les Africains doivent soutenir les marques locales afin de créer de l’emploi et générer de la richesse.