Exclusif Rokhaya Diallo sur le mariage pour tous

Une grande manifestation a rassemblé près de 100 000 personnes, selon les organisateurs, 60 000 selon la police, entre la Bastille et la place Saint-Michel à Paris pour soutenir l’ouverture du mariage aux homosexuels. Mobilisation importante, mais peu d’Africains, arabes ou noirs, dans le cortège…
De quoi dissiper les doutes et confusions apparues au sein de la majorité présidentielle?

L’occasion de croiser Rokhaya Diallo et de lui donner la parole sur ce thème…

Parmi les réformes “sociétales” promises par François Hollande lors de la campagne pour la Présidence de la République française, il en est une qui divise… et semble peu mobiliser les minorités noires et arabes de France : c’est le “mariage pour tous”, c’est-à-dire l’ouverture du mariage aux couples homosexuels.

Parmi les manifestants : Rokhaya Diallo…

Rokhaya Diallo, interrogée par Afrik.com dans le cortège qui traversait Paris de La Bastille à la place Saint-Michel, avance quelques explications : “ Il n’y a effectivement pas énormément de jeunes d’origine africaine, peut-être parce qu’il est difficile pour ceux qui sont homosexuels d’assumer le fait d’appartenir à plusieurs minorités en même temps. J’imagine que comme dans toutes les familles de France, dans les familles d’origine africaine il n’est pas évident de faire accepter son homosexualité. En même temps personne ne se demande si les homosexuels sont nombreux lors des manifestations antiracistes

“Ils vivent une double peine : d’un côté ils subissent les préjugés homophobes, de l’autre ils peuvent être confrontés au racisme y compris de la part de personnes homosexuelles. Je pense à l’association HM2F (Homosexuel-les musulman-es de France), qui vient en aide, entre autres, aux homosexuels musulmans par exemple”, que l’Inter-LGBT avait recalée sous des prétextes qui me semblaient assez vaporeux…

Etre gay et immigré, double risque d’exclusion!

Mais il s’agit en tout état de cause à ses yeux d’une “promesse de François Hollande pour laquelle les Français ont voté, et il doit désormais aller jusqu’au bout de cet engagement.

Bref, de cette grande journée de mobilisation civique pour la défense du mariage “pour tous”, il restera une image essentiellement blanche, celle d’un défilé combattant pour les droits des homosexuels, où la proportion des Noirs et des Arabes ne devait pas excéder 3%… Même si, peut-être, certains qui la regardaient passer sur les trottoirs auraient aimé pouvoir la rejoindre…