Eurovision : « Fais beleck », Bilal Hassani appelle à assumer sa sexualité

Bilal Hassani

Le chanteur Bilal Hassani, candidat de la France à l’Eurovision, a présenté un nouveau titre, « Fais beleck », dans lequel il appelle à assumer sa sexualité.

Bilal Hassani compte bien laisser ses empreintes lors de la grande finale de l’Eurovision qui aura lieu le 18 mai prochain à Tel Aviv, en Israël. Deux semaines avant son premier album très attendu, « Kingdom », Bilal Hassani annonce déjà la couleur avec les singles « Jaloux » et « Fais beleck »

A lire : Bilal Hassani crève l’abcès : « Ça dérange que mes parents soient nés au Maroc et que je sois homo »

Si « Jaloux », officialisé comme deuxième single après « Roi », est une cinglante réponse de Bilal Hassani aux haters, « Fais beleck », est aussi une réplique, mais d’une autre dimension. Car le chanteur appelle à assumer sa sexualité. « Tu fais le mec dur, tu joues le solide (…). Tu as des gars à droite, à gauche (…). Mais personne ne sait que c’est moi que tu aimes, chéri (…). Ton grand secret, tu ne veux pas l’avouer (…). Moi, je ne veux pas rigoler, je n’ai pas le temps pour tes conneries baby », indique le refrain de Bilal Hassani.

A lire : Eurovision, Bilal Hassani : pourquoi « je chante » en anglais

A rappeler que pour ce projet, alors qu’il était interpellé par Pure Charts, Bilal Hassani reconnaissait : « Il y a beaucoup de relief dans ce que je représente, j’ai des passions assez diverses, j’ai des influences musicales très très larges. Ça va être assez varié, mais ça ne va pas être un gros bazar où ne va rien comprendre. L’intérêt c’est de montrer plusieurs facettes de ma personnalité, avec des titres qui seront ordonnés, malgré tout ».

A lire : Vidéo, Eurovision : Bilal Hassani, les dernières nouvelles