Eurovision, Bilal Hassani 14e : « J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps »

Bilal Hassani et ses danseuses à l'Eurovision

Le candidat de la France à l’Eurovision, Bilal Hassani, est arrivé quatorzième à la compétition, dont la grande finale s’est déroulée ce samedi 18 mais 2019 à Tel-Aviv en Israël, et qui a vu le sacre des Pays-Bas.

Duncan Laurence a remporté pour les Pays-Bas l’Eurovision qui s’est disputée au Convention Center de Tel-Aviv devant plus de 200 millions de téléspectateurs à travers le monde. Le chanteur néerlandais succède à Netta. Au classement final, les Pays-Bas (492 points) sont suivis de l’Italie (465 points) puis de la Russie (369 points).

« Je suis super content. Mon rêve s’est réalisé au moment où j’ai mis les pieds sur scène pour commencer à chanter « Roi ». Le reste, c’était du bonus. 14ème, c’est très très bien (…). J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps quand je suis sorti de scène, j’étais là « Wow, je viens de faire l’Eurovision ! ». C’est vraiment un truc magique. J’ai eu la chance et le privilège de parler avec des icônes de l’Eurovision comme Madame Monsieur, Eleni Foureira, Netta Barzilai et Conchita Wurst qui m’ont toutes et tous dit de profiter. C’est ce que j’ai fait, j’ai profité sur scène. Je n’ai aucun regret », a lancé Bilal Hassani à BFM TV.

« J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps quand je suis sorti de scène, j’étais là « Wow, je viens de faire l’Eurovision ! ». C’est vraiment un truc magique. J’ai eu la chance et le privilège de parler avec des icônes de l’Eurovision comme Madame Monsieur, Eleni Foureira, Netta Barzilai et Conchita Wurst qui m’ont toutes et tous dit de profiter. C’est ce que j’ai fait, j’ai profité sur scène. Je n’ai aucun regret », a lancé l’interprète de « Roi ».

A lire : Eurovision : « Fais beleck », Bilal Hassani appelle à assumer sa sexualité