Etats-Unis : Saint-Louis sous tension après la mort d’un noir tué par des policiers blancs

La ville de Saint-Louis dans l’Etat du Missouri aux Etats-Unis est depuis mercredi soir le théâtre d’affrontements à la suite de la mort d’un jeune homme noir tué par des policiers blancs.

La communauté noire de la ville de Saint-Louis dans l’Etat du Missouri est indignée après la mort d’un jeune homme noir tué par des policiers blancs. Depuis ce mercredi soir, les habitants sont descendus dans les rues pour dénoncer ce nouveau drame. En effet, des dizaines de personnes se sont réunies près du lieu tragique afin de rendre hommage à la victime et dénoncer les bavures policières trop fréquentes. Ils ont bloqué la circulation dans la soirée tout en affrontant les forces de l’ordre. Des projectiles tels que des briques et des bouteilles de verre ont été jetés sur des policiers qui ont répliqué
à coups de gaz lacrymogènes. Neuf personnes ont été interpellées et une voiture a été incendiée.

Selon le chef de la police de Saint-Louis, le jeune noir est mort à la suite d’une fusillade qui s’est produite lorsque des officiers de police munis d’un mandat ont tenté de procéder à une arrestation dans un quartier réputé dangereux de la ville. Une arrestation qui a mal tourné puisque l’un des hommes ayant pris la fuite a pointé une arme vers les policiers. En défense ces derniers ont répliqué blessant mortellement l’un des deux hommes.

Le jeune homme abattu est Mansur Ball-Bey âgé seulement de 18 ans. D’après les premiers éléments de l’enquête, l’arme de la victime était volée. Sur les lieux du drame, du crack a été découvert. Les deux officiers impliqués sont des policiers blancs âgés de 29 et 33 ans qui travaillent depuis sept ans dans les forces de l’ordre. Ils ont été placés en congé administratif.

Cette nouvelle possible bavure policière intervient quelques jours après de vives tensions à Ferguson lors de l’anniversaire de la mort de Michael Brown, un jeune noir tué par un policier blanc. En juillet dernier, Sandra Bland est morte en prison à Houston dans des conditions mystérieuses après avoir été arrêtée pour ne pas avoir mis son clignotant. L’autopsie a conclu à un suicide mais ces proches dénoncent un assassinat. Des drames qui ont relancé le débat sur la question raciale aux Etats-Unis.

Lire aussi :

 Etats-Unis/Ferguson : l’état d’urgence prolongé, les « Oath Keepers » patrouillent dans la ville

 Etats-Unis : le décès d’une jeune noire en prison suscite la controverse