Etats-Unis : polémique après la mort d’un jeune handicapé noir tué par la police

Aux Etats-Unis, la mort d’une jeune handicapé noir tué par les tirs de policiers a suscité une vive polémique. Une vidéo relatant les faits a provoqué de nombreuses réactions.

Polémique aux Etats-Unis. En effet, depuis ce samedi, les réactions fusent de toute part après que des policiers aient ouvert le feu sur un Noir en fauteuil roulant. Selon les policiers, l’homme handicapé était armé. La scène qui a été filmée a suscité une vive émotion dans le pays.

Une enquête a été ouverte sur les faits afin de déterminer si les policiers ont agi conformément à la loi. La vidéo tournée mercredi sur la voie publique dans la ville de Wilmington montre le Noir âgé de 28 ans, nommé Jeremy McDole, à l’arrêt dans son fauteuil roulant, derrière une voiture sur la chaussée. Quand tout d’un coup, des policiers s’élancent vers le jeune homme en criant : « lâche ton arme! » ou « mains en l’air! ». Les policiers ont par la suite tiré sur le jeune homme le touchant mortellement.

Face aux nombreuses critiques qu’a suscité cet acte, la police a tenu à préciser qu’elle a agi après un appel téléphonique faisant état d’un homme armé en fauteuil roulant, lui même s’étant possiblement blessé par balle. Dans une conférence de presse diffusée par les médias américains, le chef de la police locale, Bobby Cummings, a expliqué que McDole a refusé de répondre à l’injonction des agents qui lui demandaient de lever les mains et que l’homme a aussi refusé de déposer à terre son arme. Selon le responsable de la police, McDole a été tué au moment où il allait sortir son arme.

Des propos démentis par la mère de Jeremy McDole, qui indique que « la vidéo montre qu’il n’avait pas d’arme. Il avait les mains posées sur les genoux quand il lui ont tiré dessus ». La plus importante organisation de défense des droits des Noirs aux États-Unis, la NAACP, a demandé que soit désigné un procureur spécial pour garantir une enquête indépendante sur les circonstances de la mort de Jeremy McDole.

Lire aussi :

 Etats-Unis : Saint-Louis sous tension après la mort d’un noir tué par des policiers blancs