Etats-Unis/Ferguson: quatrième jour de protestation malgré l’état d’urgence

usa_cornel_west.jpg

Les manifestations se poursuivent, ce mardi, pour le quatrième jour consécutif. Elles avaient débuté samedi pour commémorer la mort de Michael Brown, un jeune homme noir de 18 ans abattu, le 9 août 2014, par un policier blanc, alors qu’il était désarmé. L’état d’urgence a été proclamé lundi et une cinquantaine de personnes ont été interpellées. Un jeune contestataire a été poursuivi par la police. Il est accusé d’avoir tiré sur des forces de l’ordre en civil.

Un an après la mort de Michael Brown, le 9 août 2014, abattu par un policier blanc de six balles de pistolet alors qu’il était désarmé, le mécontentement populaire est toujours palpable. Ce mardi 11 août 2015, pour le quatrième jour consécutif, les manifestations se poursuivent. L’état d’urgence avait pourtant été proclamé lundi après des tirs à l’arme automatique, dimanche, et des affrontements intervenus entre des protestataires et la police.

L’état d’urgence, un an après

Dans la nuit de lundi à mardi, les affrontements se sont poursuivis entre des petits groupes de contestataires et la police. « Nous continuons de soutenir la liberté d’expression, mais les agitateurs qui ne répondent pas aux appels à se disperser risquent d’être arrêtés », a indiqué le département de la police du comté de Saint-Louis, sur Twitter.


Ferguson: Deux fusillades un an après la mort… par 20Minutes

Le responsable du comté, Steve Stenger, avait décrété l’état d’urgence lundi « à la lumière des violences de la nuit dernière, des troubles dans la ville de Ferguson et du danger potentiel pour les personnes comme les biens », a-t-il justifié. Dimanche dernier, le rassemblement de près de 300 personnes avait pourtant débuté dans le calme le matin, à quelques rues de là où Michael Brown avait été tué.

Un jeune poursuivi

Dans l’après-midi, la police avait indiqué avoir dispersé des manifestants après avoir reçu des bouteilles d’eau glacée et des pierres. Des dizaines de personnes ont été arrêtées dont près de 50 qui avaient tenté de franchir l’enceinte d’un tribunal, dont le célèbre militant des droits civiques et professeur de l’université de Princeton, Cornel West.

usa_cornel_west.jpg

L’arrestation de Cornel West (DR)

Un jeune homme de 18 ans, Tyrone Harris, a été inculpé pour coups et blessures sur un agent de police, agression à main armée et fusillade sur un véhicule motorisé, selon un communiqué de la police locale. Il a été grièvement blessé par les tirs de trois policiers en civil qui auraient répliqué à ses tirs. Il se trouve actuellement à l’hôpital dans un « état critique ». Un autre homme est toujours recherché pour avoir tiré avec une arme automatique.

La police de Ferguson avait été critiquée pour son « racisme » après la mort de Michael Brown qui avait entraîné la propagation de manifestations dans plusieurs villes des Etats-Unis, notamment dans un rapport du ministère de la Justice. Le chef de la police et plusieurs responsables avaient démissionné.

usa_michael_brown.jpg

Michael Brown