En visite au Bénin, Youssou Ndour admiratif de la GDIZ

Youssou Ndour en visite au Bénin
Youssou Ndour en visite au Bénin

Depuis mardi, le chanteur sénégalais Youssou Ndour séjourne en terre béninoise. Pendant qu’il est dans ce pays, le musicien ne s’est pas privé de visiter l’une des principales attractions économiques actuelles du Bénin : la Zone industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ, en anglais). Le roi du Mbalax n’a pas caché son admiration.

Depuis le 17 janvier 2023, le Bénin a accueilli sur ses terres la star de la musique sénégalaise, africaine et mondiale, Youssou Ndour, pour une visite de 72 heures. A l’occasion de cette visite, le natif de Dakar s’est offert, ce mercredi, une visite de la Zone industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ). Il était pour la circonstance accompagné de deux ministres béninois, Shadiya Alimatou Assouman en charge de l’Industrie et du Commerce, et son collègue de la Justice et de la Législation, Séverin Quenum.

Youssou Ndour reviendra-t-il au Bénin en investisseur ?

Le musicien n’a pas caché son admiration devant les installations qu’il a découvertes. « Nous sommes vraiment impressionnés, et je pense que ça nous a beaucoup parlé », a laissé entendre Youssou Ndour qui a fait la ferme promesse d’y revenir. Revenir en qualité d’investisseur ? Ce n’est pas impossible, car à part la musique, sa première passion, le Sénégalais a un goût très prononcé pour les affaires. Il y a tout juste quelques semaines – le 28 octobre 2022 – , il a inauguré dans la zone industrielle de Diamniadio l’usine Impack & Safa Group spécialisée dans l’impression et l’emballage.

La GDIZ donne peut-être déjà des idées à l’homme d’affaires qui n’hésite d’ailleurs pas à étaler toute son admiration pour son homologue, le magnat du coton, Patrice Talon qui, depuis 2016, transforme le Bénin. « Je suis content de venir voir le président de la République, le Président Talon, que je suis depuis très longtemps », a-t-il déclaré, non sans ajouter qu’il apprécie fortement son leadership.

La GDIZ, une tentative d’industrialisation du Bénin

Étendue sur une superficie de 1 640 ha, à Glo-Djigbé, une localité de la commune d’Abomey-Calavi, la GDIZ est un hub industriel qui veut se spécialiser dans la transformation sur place de nombreux produits locaux comme le cajou, le coton, le karité, l’ananas, le soja, etc. Ainsi, des industries de transformation de noix de cajou, de filature et de tissage du coton, de fabrication de vêtements, des industries agroalimentaires, des industries dans le secteur du bois, etc. poussent progressivement dans cette zone. Elles assureront, à terme, la promotion du Made in Benin, et permettront de lutter efficacement contre l’exportation de matières premières brutes qui n’apporte pas de plus-value. Un pas important vers le changement de la structure des exportations du Bénin.

Lire : Le Bénin passe dans le rang des pays à revenu intermédiaire