ElGrande Toto échappe à la prison et écope d’une amende

ElGrande Toto, rappeur
Le rappeur ElGrande Toto

Placé en garde à vue mardi, à Casablanca, ElGrande Toto est poursuivi en état de liberté provisoire. Ainsi en a décidé le procureur du roi près le tribunal de première instance de Casablanca. L’artiste devra en plus de s’acquitter d’une amende de 20.000 dirhams.

Le rappeur ElGrande Toto a été placé en garde à vue après ses propos controversés faisant la promotion du cannabis. L’accusant de diffamation et d’injures proférées via les réseaux sociaux, plusieurs artistes avaient déposé plainte contre le rappeur. Les plaignants : Abdewahab Doukkali, Abdelati Amanna, Moulay Ahmed Alaoui et Abdellah Issami. Ce mercredi 26 octobre, ils ont décidé de retirer leur plainte.

Décision qui est tombée au moment même où ElGrandeToto était présenté devant le parquet général. Quant au célèbre journaliste Mohamed Tijjini, il campe sur sa position et ne compte pas retirer sa plainte. L’artiste fait l’objet de plaintes pour « diffamation, injures, menaces et incitation à la violence ». Il est en outre poursuivi incitation à la consommation de drogue. « Je fume du haschich et alors ? », avait-il asséné alors qu’il faisait face à la presse. « Ça ne veut pas dire que je suis un mauvais exemple », avait-il poursuivi.

Lire : Le rappeur ElGrande Toto placé en garde à vue au Maroc

Des propos repris et amplifiés qui avaient débouché sur une vive polémique. L’artiste ayant servis des réponses jugées offensantes voire injurieuses. Ce qui lui a valu ces déboires, malgré les plates excuses qu’il a présentées par la suite. Avec la sentence rendue ce jour par le procureur du roi près le tribunal de Casablanca, ElGrande Toto échappe à la prison. Toutefois, il devra s’acquitter d’une amende de 20 000 dirhams.