Egypte : Sissi président jusqu’en 2030 ?


Lecture 1 min.
Le Président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi
Le Président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi

Le parlement égyptien vient de valider des modifications constitutionnelles permettant potentiellement au président Abdul Fattah al-Sisi de rester au pouvoir jusqu’en 2030.

Au pouvoir depuis 2013, alors chef de l’armée, il avait destitué l’islamiste Mohamed Morsi, pourtant premier Président démocratiquement élu d’Egypte.  Il dirige depuis l’Egypte d’une main de fer supervisant ce que les organisations de défense des droits de l’homme considèrent comme une répression sans précédent de la dissidence qui a conduit à la détention de dizaines de milliers de personnes.

Lire Egypte : le régime de Sissi plus répressif que celui de Moubarak ?

Abdel Fattah al-Sissi a ensuite été élu en 2014, avec 97% des suffrages puis a été réélu en 2018 pour 4 ans avec un pourcentage des suffrages équivalent, devant se retirer en 2022, à la fin de son deuxième mandat.

Mais les amendements votés par le Parlement égyptiens, qui doivent être soumis à un référendum dans les 30 jours, allongeraient son mandat actuel de quatre à six ans, ce qui l’amènerait en 2020, et lui permettraient ensuite d’en briguer un dernier de six années supplémentaire, ce qui nous amènerait en 2030.

Cette modification de la constitution donneraient également à Sissi plus d’emprise sur le pouvoir judiciaire et consacreraient davantage le rôle de l’armée en politique.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter