Egypte : nouveau report du verdict pour les trois journalistes d’Al-Jazeera

Un tribunal égyptien a de nouveau reporté le verdict du procès de trois journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazeera au 29 août prochain.

Après un premier report de leur verdict prévu le 8 août prochain, le tribunal a reporté de nouveau, ce dimanche 2 août 2015, son verdict dans le nouveau procès de ces trois journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazeera, Mohamed Fahmy, Baher Mohamed et Peter Greste, qui avaient été condamnés à des peines allant jusqu’à 10 ans de prison pour avoir « diffusé de fausses «informations ».

Ce dimanche, un juge a annoncé ce report prétextant que certains co-accusés des journalistes en détention n’avaient pas pu être transférés au tribunal. Un nouveau report qui révolte les trois journalistes. Pour le journaliste canadien Mohamed Fahmy, « l’audace et le manque de respect ininterrompu de nos droits est sans précédent ». Le journaliste égyptien Baher Mohamed est d’avis que « cette attente est mortelle, ce sera un nouveau mois de souffrance ».

Lors du nouveau procès, en février dernier, les journalistes canadien et égyptien Mohamed Fahmy et Baher Mohamed ont été remis en liberté conditionnelle. L’Australien Peter Greste a lui été expulsé vers l’Australie après un décret présidentiel. Ces trois journalistes espèrent que la justice égyptienne va les innocenter.

Le verdict initialement prévu le 8 aout a été reporté du fait de l’état de santé du juge en charge du dossier. S’ils sont condamnés, les journalistes pourront interjeter appel devant la Cour de cassation, qui pourra confirmer le jugement ou l’annuler. En cas d’annulation, elle devra elle-même examiner l’affaire.

Lire aussi :

 Egypte : les trois journalistes d’Al-Jazeera fixés sur leur sort le 8 août