Ecobank prête à ouvrir des filiales dans quatre pays africains

Ecobank Transnational Incorporated (ETI) est prête à étendre son réseau de filiales à la RD Congo (RDC), au Gabon, au Kenya et au Burundi avant la fin de cette année dans le cadre de sa stratégie pour devenir véritablement une banque panafricaine, selon le Président-directeur général du groupe bancaire, Arnold Ekpe.

« D’ici la fin de 2008, Ecobank sera dans 30 pays en Afrique. Notre mission est de créer une banque africaine de classe mondiale, de contribuer au développement économique et financier de l’Afrique. Notre engagement au Nigeria et dans tous les endroits où nous sommes présents est total », a déclaré M. Ekpe à des agents de change et autres acteurs du secteur de l’investissement lors de la communication de la banque intitulée « Les faits derrière les chiffres », à Lagos.

Fondée en 1985 (avec une filiale au Togo en 1988), Ecobank Transnational Incorporated (ETI), avec un actif de 7,4 milliards de dollars, a une forte présence dans tous les pays d’Afrique de l’Ouest et des filiales représentatives en Afrique orientale, centrale et australe.

ETI est la seule firme dont les titres sont cotés simultanément à la Bourse du Ghana, du Nigeria et à la Bourse régionale ouest- africaine d’Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Si l’on se base sur sa cotation à la Bourse du Nigeria (NSE), sa capitalisation boursière de 3 milliards de dollars est considérée par les opérateurs du marché comme une des plus élevées.

« Nous plaçons l’Afrique sous les projecteurs de la finance à travers notre présence international partout dans le monde. Ecobank représente l’avenir de l’Afrique », a déclaré M. Ekpe.

« Nous avons permis à nos actionnaires de réaliser des bénéfices à hauteur de 20% sur les investissements ces cinq dernières années. Nous appliquons les mêmes normes, la même politique et la même technologie au niveau de toutes nos filiales », a ajouté le PDG d’ETI.

Dans la cadre de ses stratégies pour devenir une des trois principales banques du Nigeria à travers sa filiale nigériane – Ecobank Nigeria Plc – ETI a racheté deux banques en faillite et en cible d’autres. Elle a fait de même au Rwanda et au Tchad.

La semaine dernière, elle a ouvert un nouveau centre de services boursiers à Accra, au Ghana et elle a prévu d’un ouvrir deux autres à Lagos au Nigeria et à Lomé au Togo. La banque a indiqué qu’environ 40 millions de dollars ont été réservés pour ce projet.

Lire aussi : ECOBANK réalise sa première cotation multiple