Ebola : Mohammed VI refuse d’annuler le forum « Cap Guinée » à Casablanca

Le Roi Mohammed VI n’a pas souhaité annulé le Forum « Cap Guinée » prévu mardi 9 septembre à Casablanca, suite à la demande de la Guinée de reporter l’évènement en raison de la fièvre Ebola.

Pas de report. Le forum « Cap Guinée » aura bel et bien lieu mardi 9 septembre à Casablanca. Pour le souverain Mohammed VI, il n’est pas utile de reporter cet évènement à cause du virus Ebola. Le Président Alpha Condé avait en effet téléphoné au monarque marocain afin de reporter le Forum. « Pas question », a répondu le roi.

Ce refus n’est pas pour déplaire au dirigeant guinéen : « On doit remercier le Roi Mohammed VI pour le maintien de la tenue de ce Forum. Quand j’ai téléphoné au Roi pour lui demander de reporter notre Forum économique suite à la propagation de la fièvre hémorragique du virus Ebola, il m’a répondu pourquoi ? Il m’a dit que Royal Air Maroc vient en Guinée. Donc, qu’il n’est pas question de le reporter », a confié le président guinéen à la presse.

Le Forum, placé sous le thème « Cap Guinée : une économie à construire, des opportunités à saisir », sera présidé par Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et par son homologue guinéen, Ismael Keita. Ce rassemblement doit constituer une occasion pour présenter les opportunités d’investissements et de co-investissements entre le Maroc et la Guinée et d’identifier des projets concrets publics et privés. La rencontre verra la participation de 13 ministres guinéens et de leurs homologues marocains, ainsi que d’une centaine d’opérateurs guinéens, rapporte L’Economiste.

Atteindre les marchés de l’UEMOA et la CEDEAO

Au menu des échanges : agriculture, pêche, élevage, transport, infrastructures, eau, énergie et mines, commerce, industrie et tourisme. Ce Forum intervient après la signature, entre les deux pays, d’une vingtaine d’accords de coopération, lors de la visite de Mohammed Vi en Guinée en mars dernier.

Selon un document du Conseil national du commerce extérieur (CNCE), le Maroc peut percer grâce à la Guinée et à sa position géographique deux marchés régionaux : l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui représentent respectivement 80 millions et 300 millions de consommateurs.