Djénéba Seck, Tamani d’or 2005

La cérémonie de remise des trophées « Nuit du Tamani d’or » a eu lieu vendredi 30 décembre 2005. La salle Bazoumana Cissoko du Palais de la Culture de Bamako a servi de cadre à l’élection du meilleur artiste malien de l’année 2005. Au terme d’une soirée riche en suspens et en émotion, la chanteuse Djénéba Seck succède à Oumou Sangaré et Adja Soumano.

Djénaba Seck est la meilleure artiste 2005 du Mali. La troisième édition des Trophées de la Musique au Mali (Tamani) s’est achevée dimanche au palais de la culture de Bamako. Après dépouillement des votes populaires et délibération du jury, Djénéba Seck s’est adjugée le Tamani du meilleur artiste de l’année 2005, au dépend de Doussou Bagayogo et Molobaly Keïta. La grande gagnante a reçu sa récompense des mains de Fousséni Traoré, créateur et concepteur des Tamani. Elle succède ainsi à Oumou Sangaré et Adja Soumano. La très attendue « Nuit du Tamani d’or » a tenu toutes ses promesses, notamment grâce à la présence de stars de la chanson malienne et africaine. Au menu, une brochette de stars et non des moindres : Tabu Ley Rochereau, Aïcha Kone, Ami Koïta, Amadou et Mariam, Oumou Sangaré, Tiken Jah Fakoly, et King Mensah avaient fait le déplacement.

L’événement Rochereau

Les rumeurs les plus folles avaient circulé dans Bamako au sujet de cette troisième édition des Tamani. Alors que d’aucuns misaient sur l’échec de l’événement, d’autres mettaient en doute la venue des vedettes annoncées par les organisateurs. Au final, l’événement a effectivement eu lieu, pis les artistes annoncés ont respecté tous leurs engagements. La « Nuit du Tamani d’or » a été l’occasion pour Tabuley Rochereau et Aïcha Koné, les deux invités de marque, de confirmer leur notoriété. Très attendu dans la capitale malienne, le nouveau gouverneur de Kinshasa a fait montre d’un très grand sens de la mise en scène, en interprétant, pour le grand plaisir du public, deux morceaux phares de son répertoire. Devant une foule en délire, réclamant un « Bis », le seigneur, en véritable crooner et de sa voix de rossignol, a su faire preuve d’une classe incommensurable, en voyant Aïcha Koné, Ami Koïta, et Mariam Doumbia le rejoindre sur scène.

Les autres artistes de la sous-région, tels que Kandé Kanté, King Mensah, Amazougba, et Zouley Sangaré ont également brillé par leur prestation. Les chanteurs maliens n’ont pas été en marge de l’évènement. Le meilleur artiste masculin Molobany Keïta a retenu l’attention en interprétant le tube «Tchimitchama ». Le jeune Nampé Sadio, révélation de l’année, n’a pas démérité, tout comme Djénéba Seck la grande lauréate de la soirée a montré qu’elle n’avait pas usurpé son trophée. Une gagnante au grand cœur qui se bat en faveur du respect des femmes. Aucun incident n’est venu ternir cette fête de la musique au Mali, et tout le monde a eu l’occasion de s’en féliciter.

PALMARES 2005

Trophée Artiste(s)
Tamani d’Or du Meilleur Artiste Malien de l’Année Djénéba Seck
Tamani de la Meilleure Musique d’inspiration Traditionnelle Molobaly Keïta
Tamani de la Révélation de l’année Nampé Sadio
Tamani du Meilleur Artiste Masculin Molobaly Keïta
Tamani du Meilleur Artiste Féminin Djénéba Seck
Tamani du Meilleur Clip de l’année Amadou et Mariam (Les beaux dimanches à Bamako)
Tamani du Meilleur Groupe de Rap Malien Yeli Fuzo
Tamani du Meilleur Animateur Radio Moussa Tidjani Kanté, dit MTK
Tamani du Meilleur Duo Africain Amadou et Mariam
Tamani du Meilleur Artiste du Burkina Faso Le groupe AS DJ
Tamani du Meilleur Artiste de Côte d’Ivoire Meiway
Tamani du Meilleur Artiste de Guinée Kandé Kanté
Tamani du Meilleur Artiste du Bénin Zouley Sangaré
Tamani du Meilleur Artiste du Togo King Mensah
Tamani du Meilleur Artiste du Ghana Amazougba
Tamani d’Honneur Ami Koïta, Kandja Kouyaté, Aïcha Koné, Tabuley Rochereau
Tamani d’Hommage Feu Toumani Koné, Feu Sada Sissoko