Djamel Belmadi en colère : « Il était impossible de gagner la Zambie »


Lecture 2 min.
Djamel Belmadi
Djamel Belmadi

L’Algérie, qui reste sur sa belle dynamique de 23 matchs remportés, toutes compétitions confondues, depuis 2018, a été privée d’une victoire face à la Zambie (3-3), jeudi soir, dans le cadre de la 5ème et avant-journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Le sélectionneur algérien a confié que le match nul concédé par son équipe était « difficile à accepter », en raison de l’arbitrage.

Le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, a exprimé sa déception quant au résultat du match face à la Zambie. Selon Belmadi, l’arbitre du match, le Comorien Adelaïd Ali Mohamed, qui a sifflé deux penalties très litigieux en faveur des Chipolopolos, a été pour beaucoup dans le résultat final de cette rencontre. « Il est très difficile d’accepter le résultat de cette rencontre à cause de ce qui s’est passé », a regretté le coach algérien.

« Il était impossible de gagner le match d’aujourd’hui (jeudi, ndlr) contre la Zambie pour une raison que tout le monde connaît. Je ne peux pas blâmer les joueurs pour leur performance et leurs erreurs dans cette confrontation. Les joueurs ont fait ce qu’ils ont fait et ce qui s’est passé est hors de portée », a ajouté Djamel Belmadi.

Par ailleurs, Djamel Belmadi a également dénoncé le comportement « anti-sportif » du staff technique de la Zambie qui a « infiltré le terrain lors de notre dernière séance d’entraînement pour nous espionner. Ce qu’ils ont fait n’a rien à voir avec l’esprit sportif ».

La Fédération algérienne de football a aussi fustigé l’arbitrage « scandaleux » du Comorien Adelaïd Ali Mohamed, qui a été d’une « aide » incontestable pour les Chipolopolos. La FAF a notamment pointé le deuxième penalty « offert » aux Zambiens par l’arbitre pour égaliser à la 80ème minute de jeu (3-3).

A lire : CAN 2022 : l’Algérie reste invincible

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter