Divorce entre Hiba Abouk et Achraf Hakimi, qui a quitté l’autre ?


Lecture 3 min.
Achraf Hakimi et Hiba Abouk
Achraf Hakimi et Hiba Abouk

Les deux tourtereaux, dont le couple faisait rêver plus d’un, ne sont plus ensemble. Hiba Abouk et Achraf Hakimi sont en effet séparés. Un divorce lié à une affaire de présumé viol dont le joueur est accusé, mais qui remonterait à un peu plus loin. L’on se pose aujourd’hui la question de savoir qui a quitté l’autre.

Dimanche dernier, Hiba Abouk a publié deux photos d’elle où elle apparaît heureuse et détendue. Un message de gratitude à tous ceux qui l’ont soutenue durant ces semaines difficiles accompagnait les images. « Ce selfie pour faire un énorme bisou à tous ceux qui me donnent tant d’amour et me témoignent leur soutien. MERCI! », a écrit l’actrice espagnole d’origine tunisienne, sur son compte Instagram.

Abouk reprend sa vie après sa séparation

Dans son message, Hiba Abouk précise qu’elle reprend sa vie après sa séparation d’avec Achraf Hakimi. Elle dit se concentrer désormais sur sa carrière professionnelle et sur son rôle de mère. Avec le joueur du PSG, ils ont eu deux enfants, Amín (3 ans) et Naim (1 an). L’actrice a souligné avoir besoin de s’expliquer afin de pouvoir reprendre sa vie personnelle, publique et professionnelle « de la manière la moins nuisible et traumatisante possible ».

Il y a une semaine, Hiba Abouk officialisait sa rupture avec le latéral droit la sélection marocaine de football. Elle évoquait cette affaire de présumé viol dont est accusé Achraf Hakimi et qui est sur la table du procureur parisien. Non sans préciser qu’elle se tenait du côté des victimes. Déplorant le fait de devoir « affronter cette ignominie », l’actrice n’avait pas occulté « le chagrin de l’échec de notre projet de vie, pour lequel je m’étais donné corps et âme ».

Rupture décidée avant les accusations de viol

Dans sa publication du lundi 27 mars, Hiba Abouk révélait que la rupture était déjà décidée avant les accusations de viol. Quelle est alors l’origine de cette séparation, serait-on tenté de demander. On se rappelle toutefois d’un feuilleton dépoussiéré en janvier dernier. Un soutien sans faille de l’actrice au Front Polisario, remis à la surface. Un sujet qui avait fini d’enflammer la Toile.

Dans une interview accordée au média espagnol Chance, Hiba Abouk avait apporté son soutien à un « peuple dont les droits humains sont constamment bafoués ». « Il y a beaucoup de gens qui ne savent pas ce qui se passe au Sahara… Leur conflit est comparable à celui d’Israël et de la Palestine. Mais ils n’utilisent pas d’armes et il est dommage qu’en suivant le chemin de la paix, on les oublie », avait regretté la désormais ex-femme de Hakimi.

Rabat a-t-il exercé une pression sur Hakimi ?

Suffisant pour que certains Marocains demandent au joueur de clarifier sa position. Tandis que d’autres bannissent du royaume l’actrice espagnole. Connaissant la position marocaine, autorités comme peuple, sur la question sahraouie. Rabat étant prêt à rompre ses relations diplomatiques avec tout pays soutien des Sahraouis. Inutile, dès lors, de définir la position des autorités marocaines sur ces propos de Hiba Abouk. Surtout, lorsque celle-ci semble camper sur sa position.

En effet, alors que la polémique était à son paroxysme, l’actrice postait une interview du chanteur américain Prince. Ce dernier déclarait : « Je ne me soucie pas vraiment de ce que les gens disent sur moi, car c’est généralement le reflet de ce qu’ils sont ». Une réponse à la vive polémique ? Et à cette période, des rumeurs faisant état d’une séparation avec Achraf Hakimi avaient déjà vu le jour. Était-ce déjà la rupture ? Décidée par qui ? Des questions qui restent, pour le moment, entières.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter