Décès de Yacouba Sawadogo, le héros du Sahel qui a arrêté le désert


Lecture 2 min.
Yacouba Sawadogo, l’homme qui a arrêté le désert
Yacouba Sawadogo, l’homme qui a arrêté le désert

Le monde vient de perdre un de ses héros les plus discrets mais les plus efficaces dans la lutte contre la désertification : Yacouba Sawadogo. Décédé à l’âge de 77 ans, cet agriculteur burkinabè a marqué l’histoire par sa technique révolutionnaire de culture, le « zaï », qui a transformé des milliers d’hectares de terres arides en zones fertiles.

Un pionnier né au Burkina Faso qui invente la technique du Zaï : une révolution agricole

Né en 1946 dans le village de Gourga, au Burkina Faso, Yacouba Sawadogo n’était pas destiné à devenir une figure mondiale de l’écologie. Cependant, dans les années 1980, confronté à la dégradation de ses terres, il décide d’innover. Il redécouvre et perfectionne la technique ancestrale du zaï, une méthode de culture adaptée aux conditions arides du Sahel.

YouTube video

Le principe du zaï est simple mais ingénieux : il s’agit de creuser des trous dans le sol aride, de les remplir de matière organique pour retenir l’eau et de planter des arbres et des arbustes. Cette technique favorise la rétention d’eau et la croissance des plantes, même dans des conditions climatiques difficiles. Le zaï a non seulement revitalisé les sols mais a aussi contribué à lutter efficacement contre l’érosion.

Une reconnaissance internationale

Le travail de Yacouba Sawadogo a rapidement dépassé les frontières de son village. En 2018, il a été honoré par le Right Livelihood Award, pour son combat contre la désertification. Une récompense souvent qualifiée de « prix Nobel alternatif ». Cette reconnaissance met en lumière l’importance de son travail et l’impact qu’un seul individu peut avoir sur l’environnement.

L’influence de Yacouba Sawadogo va bien au-delà de ses réalisations personnelles. Sa technique, désormais adoptée par des milliers d’agriculteurs dans la région du Sahel, est considérée comme une des solutions les plus prometteuses contre l’avancée du désert.

Lire aussi : Burkina Faso : Terra Madre rassemble pour l’agriculture durable !

Son décès est une grande perte pour la communauté mondiale, mais son héritage perdure. Yacouba Sawadogo reste un exemple lumineux pour tous ceux qui luttent pour un monde plus durable. Sa vie rappelle que l’ingéniosité humaine et le respect des savoirs traditionnels peuvent apporter des solutions concrètes aux grands défis environnementaux de notre époque.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter