Yacouba Sawadogo un agriculteur burkinabé reçoit un prix Nobel alternatif


Lecture 2 min.
Yacouba Sawadogo, l’homme qui a arrêté le désert
Yacouba Sawadogo, l’homme qui a arrêté le désert

Yacouba Sawadogo, cultivateur burkinabè connu pour son combat contre l’avancée du désert a reçu le 24 septembre à Stockholm, le Right Livelihood Award 2018, prix Nobel alternatif.

Ce n’est pas souvent qu’un agriculteur africain acquiert une renommée mondiale. Depuis des années, des écologistes et des agronomes se rendent en pèlerinage dans le petit village de Gourga, au nord du Burkina Faso. Yacouba Sawadogo y a développé une technique de culture avec laquelle les sols stériles sont à nouveau fertiles. Un documentaire anglais le dépeint comme un « homme qui a arrêté le désert ». Les scientifiques affirment que l’agriculteur « a fait plus pour le Sahel que tous les instituts de recherche internationaux et les experts du développement réunis ». La technique traditionnelle du Zaï mise au point par ce paysan permet d’améliorer la rétention de l’eau dans les sols à travers les galeries des termites. Le principe du Zai consiste à « préparer le sol en saison sèche, en creusant des trous, remplis de débris organiques. Ces débris attirent ensuite les termites, naturellement présentes dans cette zone. Ces dernières creusent des galeries, qui permettent la rétention de l’eau dans les sols. Reste alors à planter les graines » explique RFI.

Yacouba Sawadogo a été nommé le 24 septembre comme lauréat du prix Nobel alternatif pour son travail de pionnier dans la lutte contre la faim et la désertification. Il recevra le prix à la fin du mois de novembre.

La Fondation de Stockholm attribue ce prix depuis 1980. Elle reconnaît les citoyens qui s’engagent pour la justice ou qui cherchent des solutions aux problèmes écologiques – et cherche ainsi à contrer les crises et les conflits avant qu’ils ne surviennent.

YouTube video

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter