Crise des migrants : l’Allemagne débloque six milliards d’euros supplémentaires

L’Allemagne qui fait face à un afflux massif de migrants sur son sol, a annoncé ce lundi, le déblocage de six milliards d’euros supplémentaires pour pouvoir accueillir les migrants.

L’Europe est confronté depuis plusieurs semaines à un afflux massif de migrants. L’Allemagne, très impliquée dans l’accueil de ces réfugiés, a annoncé ce lundi qu’elle va débloquer six milliards d’euros supplémentaires pour les accueillir.

L’Allemagne va donc accroitre son budget consacré à la prise en charge des demandeurs d’asile et des réfugiés de trois milliards d’euros pour 2016. Elle va également mettre à la disposition de ses Etats régionaux et des communes, trois milliards d’euros supplémentaires. Près de 2 500 réfugiés devraient arriver ce lundi en Allemagne via l’Autriche et la Hongrie, après les 20 000 qui sont entrés durant le week-end, a annoncé un responsable bavarois.

Un nombre important de migrants est arrivé dimanche en Allemagne. En effet, la police allemande avait recensé dimanche en fin d’après-midi 14 000 nouveaux arrivants venus d’Autriche sur l’ensemble du week-end, dont une majorité de Syriens fuyant la guerre, et en attendait 3 000 de plus dimanche soir. La question de la crise des migrants va être abordée ce lundi au cours d’une rencontre entre la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic à Berlin. Le sujet sera également évoqué lors de la conférence de presse semestrielle du Président français François Hollande ce lundi.

Le haut commissaire de l’ONU pour les réfugiés Antonio Guterres a appelé ce vendredi à répartir au moins 200 000 demandeurs d’asile dans l’Union Européenne. « Les personnes qui ont une demande de protection valide (…) doivent ensuite bénéficier d’un programme de réinstallation de masse, avec la participation obligatoire de tous les Etats membres de l’UE » , estime-t-il.

Plus de 350 000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis janvier, et plus de 2 643 personnes sont morts en mer après avoir tenté de rallier l’Europe, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Lire aussi : Immigration : l’ONU appelle à répartir 200 000 migrants dans l’UE