Covid-19 au Maroc : Casablanca et Marrakech, les cauchemars de Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Alors que le Maroc a franchi la barre des 3 000 cas de personnes infectées au Coronavirus, les villes de Casablanca et Marrakech, qui, à elles deux, concentrent plus de la moitié des personnes infectées par le Covid-19, représentent un véritable casse-tête pour le roi Mohammed VI.

Le Maroc a enregistrée, lundi 20 avril 2020, à 18 heures, 191 cas confirmés de Coronavirus, dont 2 nouveaux décès et 23 guérisons en 24 heures. Le ministère marocain de la Santé a indiqué que le royaume compte désormais 350 personnes guéries contre 143 décès déplorés par les services sanitaires.

Il a été indiqué par ailleurs que la région de Casablanca-Settat a franchi la barre des 800 cas, pour atteindre exactement 840 cas. En tête des régions les plus touchées par le Covid-19, cette région est suivie de Marrakech-Safi qui compte 15 cas de plus en 24 heures, portant son bilan à 739 cas de Coronavirus.

A lire : Maroc, Covid-19 : grosse colère de Mohammed VI ?

Tout compte fait, ces deux villes, Casablanca-Settat et Marrakech-Safi notamment, qui cristallisent l’attention du roi Mohammed VI et inquiètent au plus haut niveau des autorités sanitaires, capitalisent, à elles deux seules, plus de la moitié des personnes atteintes de la maladie à Coronavirus dans le royaume. Puisque le Maroc compte désormais 3 046 cas de personnes atteintes de Coronavirus.

Epicentre de l’épidémie au Maroc avec 840 cas de Covid-19, Casablanca-Settat est suivie de Marrakech-Safi (739 cas), Fès-Meknès (418 cas), Tanger-Tetouan-Al Hoceima (383) et Rabat-Salé-Kénitra (273 cas). Viennent ensuite les villes de Daraa-tafilat (86 cas), Beni Mellal-Khénifra (61 cas), Souss-Massa (47 cas), Laâyoune-Sakia El Hamra (4 cas), Dakhla Oued Deheb (2 cas) et Guelmim-Oued Noun (1 cas).

Pour les cas particuliers de Casablanca-Settat et Marrakech-Safi où la maladie connaît une dangereuse progression, les autorités sanitaires du royaume continuent de pointer du doigt le non-respect des mesures préconisées, notamment d’hygiène, de distanciation sociale.

A lire : Gestion du Covid-19 au Maroc : Mohammed VI enchaîne les exemples