Coupe du Monde féminine U17 2024 : L’Afrique brille et le Brésil prend les rênes pour 2027


Lecture 3 min.
Football-féminin-Afrique

La Coupe du Monde féminine U17 de 2024 promet d’être un spectacle captivant avec la participation de trois nations africaines : le Nigeria, la Zambie et le Kenya.

Ces équipes ont décroché leur billet pour la compétition qui se déroulera en République dominicaine après des qualifications acharnées.

Le Nigéria impose sa présence

Pour la septième fois de son histoire, le Nigeria sera présent à cet événement mondial. Les « Flamingos« , médaillées de bronze de la dernière édition, sont prêtes à conquérir les cœurs et à viser le sommet. Leur qualification a été marquée par une domination écrasante contre le Liberia, avec un score cumulé de 6-1 sur deux matchs. Les Nigérianes, connues pour leur jeu dynamique et leur talent, seront encore une équipe à suivre de près.

C’est le grand retour pour la Zambie

Dix ans après leur dernière participation, les « Copper Princesses » de la Zambie reviennent sur la scène mondiale. Leur qualification, obtenue avec une victoire globale de 3-1 face au Maroc, témoigne de leur potentiel. Malgré un match nul à l’extérieur au retour, elles ont su s’imposer et garantir leur place parmi l’élite mondiale.

A lire aussi : Football féminin : la Camerounaise Ajara Nchout Njoya rejoint l’Atlético Madrid

Le Kenya signe une première historique

La qualification du Kenya est un moment historique pour le football africain. Les « Harambee Starlets » ont marqué l’histoire en devenant la première équipe féminine du pays à se qualifier pour un tournoi FIFA. Leur victoire décisive contre le Burundi, avec un score cumulé de 5-0, a scellé leur participation à cette compétition prestigieuse.

Un plateau international prometteur

En République dominicaine, les équipes africaines retrouveront des adversaires de taille tels que l’Angleterre, le Brésil, la Colombie, et bien d’autres. Ce sera une occasion unique de démontrer le talent et la résilience du football africain sur la scène internationale.

Coupe du Monde Brésil 2027 : une première pour l’Amérique du Sud

L’horizon du football féminin s’élargit encore avec une nouvelle excitante : le Brésil accueillera la Coupe du Monde féminin en 2027, une première en Amérique du Sud. Cette décision historique a été prise lors du congrès de la FIFA à Bangkok, où le Brésil a remporté le vote contre une candidature conjointe de la Belgique, des Pays-Bas et de l’Allemagne, avec un score de 119 voix contre 78.

Pour le Brésil, cette victoire est doublement significative. Elle marque une reconnaissance de l’essor du football féminin en Amérique du Sud et offre une opportunité de rédemption et de célébration après les récents défis climatiques qui ont frappé le pays. Ednaldo Rodrigues, président de la fédération de football du Brésil, a exprimé sa joie, soulignant que cette victoire renforce la résilience et l’unité du pays.

A lire aussi : Football féminin : Ghana, Elizabeth Addo signe à North Carolina Courage

Une nouvelle ère pour le football féminin

Avec cette décision, la FIFA montre son engagement à diversifier les lieux d’accueil des compétitions majeures, ouvrant la porte à de nouvelles expériences culturelles et sportives. Le Brésil, fort de son riche héritage footballistique, est prêt à offrir un tournoi mémorable, mettant en lumière les talents féminins du monde entier.

L’année 2024 marquera un tournant pour le football féminin avec des performances attendues des équipes africaines en République dominicaine. Et, avec le Brésil se préparant pour 2027, l’avenir s’annonce brillant pour le football féminin mondial.

Newsletter Suivez Afrik.com sur Google News