Coup d’Etat au Burundi : Nkurunziza va-t-il pouvoir rentrer au pays?

Des tractations sont en cours entre militaires loyalistes et putschistes pour aboutir à une solution pacifique après l’annonce de la destitution du Président Pierre Nkurunziza. Le général Godefroid Nyombare, qui a fait cette annonce à la radio, a décrété la fermeture des frontières du Burundi et de l’aéroport de la capitale, alors que le chef de l’Etat, qui a assisté à une réunion à Dar es Salaam, cherche à rentrer au bercail.

Un bras de fer est en cours au Burundi dont l’issue pourrait déterminer de la réussite ou non du coup d’Etat annoncé, ce mercredi 13 mai de l’an 2015, à la radio par le général Godefroid Nyombare et démenti par le Président Pierre Nkurunziza. Alors que le chef d’Etat tanzanien a annoncé que son homologue burundais avait quitté Dar es Salaam pour Bujumbura, le général putschiste a décrété la fermeture des frontières du pays et celle de l’aéroport de la capitale. Il a appelé la population à se rendre à l’aéroport pour le « sécuriser ».

Le coup d’Etat condamné par les chefs d’Etat d’Afrique de l’est

Un millier de personnes seraient sur la route de l’aéroport pour bloquer le retour du Président Pierre Nkurunziza, de source militaire, dont l’annonce de la candidature à un troisième mandat à la tête de l’Etat avait déclenché des manifestations de protestation quasi-quotidiennes, depuis le 26 avril dernier.

Des affrontements sont à craindre à l’aéroport de Bujumbura entre partisans et adversaires du Président burundais. Des échauffourées sont déjà en cours dans les rues de la ville, entre des manifestants et des policiers qui apparaissent encore fidèles au Président Nkurunziza. Ils sont ainsi en train de sécuriser le siège du parti au pouvoir, le CNDD-FDD. Selon un bilan provisoire de la Croix-Rouge, trois morts seraient à déplorer dont un policier, ainsi que 66 blessés.

Réouverture de la RPA

Cet après-midi, la Radio publique africaine (RPA) a de nouveau émis. Fermée par les autorités depuis le 27 avril dernier, la radio la plus écoutée du pays était accusée par le pouvoir de soutenir l’opposition. La RPA a diffusé le message du général Godefroid Nyombare sur la destitution du Président.

Des scènes de liesse sont en cours dans la capitale, de la part d’habitants qui fraternisent avec des militaires.

Le chef d’Etat Pierre Nkurunziza était à Dar es Salaam, en Tanzanie, pour assister à un sommet organisé par les chefs d’Etat de la Communauté est-africaine (CEA), pour trouver une solution à la crise dans le pays. Les chefs d’Etat de la région ont condamné le coup d’Etat en cours.