Côte d’Ivoire : utilisons le numérique pour combattre le Coronavirus, mais avec quelle connexion ?

Depuis hier soir, les chefs d’entreprises et d »administrations de Cote d’Ivoire sont incités par le Gouvernement, en la personne du Ministre de l’Economie Numerique et de la Poste Mamadou Sanogo à mettre tous leurs salariés en teletravail sur le principe « Utilisons le numérique pour combattre le Coronavirus ». Pour cela, les entreprises doivent adapter leurs tarifs afin de les rendre adaptables au plus grand nombre Mais quelles connexions le permettent ?

La continuité de l »activité est prévue grâce aux moyens digitaux et le Ministère appelle également tous les opérateurs à une action citoyenne pour l’accès aux offres et réseaux internet des personnes confinés.

Décision louable et inéluctable dans la période actuelle, il n’en reste pas moins que se pose la question de la réalité du teletravail lorsque les employés ne disposent pas encore de véritable connexion très haut débit a la maison.

L’arrivée du FTTH (fibre a la maison) que nous avons annoncé il y a moins de deux semaines (lire l’article Le très haut débit débarque en Côte d’Ivoire avec CanalBox) et la mobilisation des opérateurs fixes est possible. Plusieurs dizaines de milliers de foyers pourraient alors avoir la fibre a la maison dans les communes d’Abidjan.

Mais les mesures gouvernementales ne doivent pas simplement appeler a des promotions, le vrai enjeu c’est le maillage rapide du réseau dans tous les quartiers. Il est impératif que les pouvoirs publics mettent a contribution toutes les administrations et mettent a disposition les infrastructures publiques pour faciliter et accélérer le maillage FTTH.

Le durée du confinement étant totalement incertaine, et surtout les évolutions pandémique futures pouvant très bien reproduire une situation identique à l’avenir, le soutien de l’État aux opérateurs de fibre est une urgence absolue et un élément essentiel a la survie de la nation.

Courrier Mamadou Sanogo