Côte d’Ivoire : un présumé tueur d’enfants lynché à mort

Un présumé tueur d’enfants a été lynché par la foule en colère, ce jeudi, à Port-Bouët, à Abidjan. Après avoir été exfiltré par la police, il est décédé de ses blessures. Il serait innocent.

Plusieurs versions des faits ont circulé sur les réseaux sociaux et les différents médias ivoiriens au sujet du lynchage à mort, ce jeudi 5 février 2015, d’un présumé tueur d’enfants à Port-Bouët, dans le sud de la capitale économique ivoirienne. Certains affirment que deux têtes d’enfants ont été retrouvés dans un sac qu’il portait, d’autres qu’il s’agit d’une des personnes responsables des derniers enlèvements d’enfants en série qui traumatise la population ivoirienne.

La foule en colère

Certaines sources sécuritaires citées par différents médias indiquent que l’homme lynché mort serait en fait innocent. Tabassé par la foule en colère, il a d’abord été exfiltré par la police accourue sur place. Des jeunes reprochant l’intervention des forces de l’ordre ont alors bloqué avec des pneus enflammés l’axe routier de l’autoroute menant à Grand-Bassam, dans le sud-est du pays.

La victime est décédé en arrivant au centre hospitalier de Port-Bouët. Des éléments de la Compagnie républicaine de sécurité dépêchés sur place pour aider la police débordée par les manifestations de mécontentement ont finalement réussi à lever les barrages, rapporte Fraternité Matin.