Côte d’Ivoire, Mariage avec la Tunisienne Aelyssa Darragi : Alpha Blondy déballe

Alpha Blondy

Le chanteur de reggae Alpha Blondy, qui a piqué une colère noire après les sorties de son ex-épouse et de sa fille qui ne l’ont pas raté du tout après le mariage de l’auteur de Fanta Diallo avec la Tunisienne Aelyssia Darragi, a fait des révélations de taille.

A peine son mariage avec la Tunisienne scellé, Alpha Blondy a été attaqué de toutes parts par sa propre famille. D’abord sa fille Soukeina Koné, qui accuse son père d’avoir trahi sa mère, en l’envoyant aux Etats-Unis pour se marier derrière la Coréenne Ran. Ensuite cette dernière, qui, en plus de crier haut et fort d’être toujours lié à l’artiste par le mariage, a proféré des menaces. « (…) Il n’y a rien de mal au fait de te remarier, mais sans m’avoir divorcée, moi qui suis légalement encore mariée à toi, tu commets un délit ».

Agacé par ces sorties en cascade, Alpha Blondy sort de sa réserve et assène ses vérités. « J’ai été opéré à l’hôpital américain de Paris. On m’a enlevé une boule dans le ventre. J’ai failli mourir. Mais je n’en ai parlé à personne. Je dis que je ne veux plus les voir, Soukeina Koné et sa mère, parce que quand je les vois, ça me rend triste. Et cette décision a été prise bien avant qu’Aelyssa ne soit dans l’entourage »

Visiblement dépité par sa fille, Alpha Blondy se lâche : « Soukeina, je crois avoir payé ses cours en Europe pour ses études d’ingénieur, mais elle ne m’a jamais présenté son diplôme. Je l’ai prise dans ma radio où je lui versais un salaire d’un million et demi par mois, elle est venue deux ou trois fois (…). Soukeina et sa mère veulent me tuer pour prendre mon héritage », accuse le chanteur.

Une sortie qui risque de faire tâche d’huile. D’autant que cette affaire, aux relents de scandale; est très suivie sur les réseaux sociaux.

A lire : Côte d’Ivoire : polémique après le mariage d’Alpha Blondy avec la Tunisienne Aelyssa Darragi