Côte d’Ivoire : les pluies diluviennes font près de 30 morts

Depuis plus d’un mois, la Côte d’Ivoire est noyée sous des pluies diluviennes, faisant près de 30 morts. Les glissements de terrain et inondations se sont multipliés, notamment à Abidjan, capitale économique ivoirienne et à Grand Lahou. Le gouvernement a annoncé des « mesures urgentes ».

Les pluies de cette année en Côte d’Ivoire on été particulièrement meurtrières. Près de 30 morts sont à déplorer dans les inondations et glissements de terrain que subit le sud du pays, comme à Abidjan, capitale économique ivoirienne, et à Grand Lahou où les habitants sont privés d’eau potable depuis plus d’un mois. Des « mesures d’urgence » ont été annoncées comme la destruction des quartiers précaires pour éviter de nouveaux drames en raison de l’humidification des sols.

Des « mesures d’urgences »

Les inondations dans le sud de la Côte d’Ivoire ont mis à mal les constructions et chantiers récents dans la capitale économique où notamment la lagune a débordé tandis qu’un immeuble s’est effondré, le 29 juin, à Angré (Abidjan). Le gouvernement a décidé de raser 52 quartiers dit précaires dans le District d’Abidjan afin d’épargner les pertes en vie humaine à cause des dommages que causent ces pluies torrentielles, selon Koaci.

La semaine dernière, le président de la République, Alassane Ouattara a exprimé sa « peine » suite à ces pluies. Il a rappelé les mesures d’urgences prises par le gouvernement : l’implication des FRCI, la relocalisation des personnes installées dans des zones à risques ainsi que la démolition des maisons et autres ouvrages construits sur des canaux d’évacuation d’eau.