Côte d’Ivoire, Enfant mort dans un train d’atterrissage : Air France en zone… d’ombre

Le corps sans vie d’un enfant âgé d’une dizaine d’années a été retrouvé, ce mercredi 8 janvier 2020 au matin, dans le train d’atterrissage d’un avion d’Air France en provenance d’Abidjan. Une enquête serait ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame.

S’il est vrai que ces dernières années, ils sont nombreux les passagers clandestins, en provenance d’Afrique, notamment subsaharienne, a avoir été retrouvés morts dans un train d’atterrissage d’avion, le cas de cet enfant d’une dizaine d’années a attiré l’attention et déclenché une vague de questionnements et surtout d’inquiétude.

A lire : Un migrant parcourt Johannesburg-Londres caché dans un train d’atterrissage

Les faits : Un enfant âgé d’une dizaine d’années a été retrouvé sans vie, ce mercredi 8 janvier 2020 au matin, dans le train d’atterrissage d’un avion de la compagnie aérienne française, Air France. L’avion en question avait décollé de l’aéroport d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, mardi 7 janvier 2020 au soir, pour atterrir à Paris, en France, le lendemain, mercredi, peu après 05H00 du matin.

Dans un communiqué, la compagnie aérienne Air France, a annoncé  la mort d’un passager clandestin, sans pour autant préciser son âge. La compagnie déplore toutefois un drame humain. Le corps a été découvert dans le train d’atterrissage de l’appareil qui serait un Boeing 777.

Les questions que tout le monde se pose, en Côte d’Ivoire comme en France, sont de savoir comment un enfant, d’une dizaine d’années, a pu accéder à un avion et se cacher dans un train d’atterrissage ? L’enfant a-t-il bénéficié de complicité en Côte d’Ivoire et/ou en France ? De qui ? Et comment ? Toute une série de zones d’ombre entourent, en effet, cette tragédie. En espérant que l’enquête ouverte, aussi bien à Abidjan qu’en France, permettra d’élucider.

A lire : Nigeria : un adolescent voyage caché dans un train d’atterrissage