Côte d’Ivoire : au moins 37 morts dans un accident de bus

Un accident de bus a fait au moins 37 morts dans la capitale ivoirienne Abidjan ce vendredi. Le véhicule de la Société des transports abidjanais (Sotra) a quitté l’un des deux ponts de la ville et s’est retrouvé dans la lagune qui la traverse. Neuf blessés ont été transportées à l’hôpital et le président Alassane Ouattara, qui s’est rendu sur les lieux du drame, a déclaré trois jours de deuil national. La Côte d’Ivoire célèbre son indépendance le 7 août.

Au moins 37 personnes ont péri, notamment par noyade, dans un accident d’un bus de la ligne 19 de la Société des transports abidjanais (Sotra) ce vendredi sur le pont Félix Houphouët-Boigny, l’un des deux ponts de la capitale ivoirienne. Le véhicule a quitté le pont et s’est retrouvé dans la lagune Ebrié qui traverse la ville. Bilan provisoire, selon l’Agence ivoirienne de presse : 37 morts, un rescapé et 9 personnes blessées transportés au centre hospitalier (CHU) de la commune de Treichville. Aucune information n’est encore disponible sur le nombre de personnes qui avaient pris place dans le véhicule de transport public. Les bus de la Sotra, qui assurent généralement le service « Monbus » et c’est le cas, semble-t-il, du véhicule accidenté, peuvent transporter au maximum une centaine de personnes mais ils sont généralement bondés, notamment aux heures de pointe, comme c’était le cas ce vendredi matin.

L’autobus a été également repêché. Le président Alassane Ouattara s’est rendu sur les lieux du drame et a mis en place une cellule de crise. Dans un communiqué, publié ce vendredi, la présidence a déclaré trois jours de deuil national à compter de ce samedi et indiqué qu’une enquête sera diligentée pour faire la lumière sur les causes de l’accident.

Un nouveau drame national

Le drame s’est produit au Plateau alors que le bus 19 avait quitté le quartier de Vridi pour celui d’Adjamé dont la Gare Nord est le terminus. Selon Ahibo Koffi,le directeur central des opérations de la Sotra cité par Xinhua, l’accident se serait produit alors que le conducteur du bus tentait d’éviter la carcasse d’une automobile accidentée laissée sur le pont. L’AIP donne une autre version. L’autobus aurait percuté un autre véhicule après une crevaison et aurait fini sa course dans l’eau. L’agence rappelle qu’il s’agit du deuxième accident d’un bus en l’espace de 15 jours.

Après une longue crise post-électorale de quatre mois qui a fait des centaines de victimes et alors que des exactions sont encore commises dans le pays, la Côte d’Ivoire est de nouveau en deuil à quelques heures de la célébration du 51e anniversaire de son indépendance le 7 août.