Coronavirus : l’Algérie ferme écoles et universités jusqu’au 5 avril

La mort d’un patient atteint par le Coronavirus, ce jour, a conduit le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, à prononcer la fermeture des écoles et universités du pays jusqu’au 5 avril.

A compter de ce jeudi, les élèves et étudiants algériens sont dispensés de cours et ceci jusqu’au 5 avril. En effet, pour réfréner la progression du Coronavirus, le gouvernement algérien a décidé de fermer tout simplement les écoles et universités du pays suivant en cela les exemples européens.

Cette décision de corser les mesures préventives a été prise par le gouvernement à la suite du premier décès dû au Coronavirus enregistré dans le pays, ce jour même. Ladite décision n’épargne pas les crèches, les écoles coraniques et les centres de formation professionnelle. Seuls les établissements qui sont actuellement en période d’examen sont autorisés à finir leurs examens avant d’appliquer la mesure.

Cette mesure de fermeture des écoles et universités vient s’ajouter à une série de dispositions prises, parmi lesquelles l’annulation de tous les rassemblements sportifs, culturels, politiques, de tous les salons et les foires pour limiter les risques.

En effet, ce jeudi, 5 nouveaux cas de personnes contaminées ont été annoncés. Parmi elles, il y a deux Algériens ayant séjourné récemment en France et qui sont hospitalisés, l’un dans la wilaya de Souk-Ahras et l’autre dans celle de Tizi-Ouzou. Les trois patients restant sont tous hospitalisés à Blida qui est la wilaya la plus touchée d’Algérie, puisque 17 membres d’une même famille vivant à Blida ont été contaminés.

Le ministère algérien de la Santé recommande, par ailleurs, à tout Algérien d’ajourner tout voyage vers les pays fortement atteints et inversement, conseille à ses ressortissants vivant dans ces pays d’éviter de rentrer en Algérie, sauf en cas de nécessité absolue.