Comment Cristiano Ronaldo a échappé à une inculpation pour viol

Cristiano Ronaldo

La justice américaine a décidé de ne pas inculper pour viol le footballeur portugais, Cristiano Ronaldo. Pourquoi ?

Ce lundi 22 juillet 2019, la justice américaine a, faute de preuves, décidé de ne pas inculper pour viol le footballeur portugais Cristiano Ronaldo, par ailleurs ami du Marocain Badr Hari, champion du monde de kick-boxing.

Le quintuple Ballon d’or avait été accusé par une ancienne mannequin américaine, Kathryn Mayorga. La femme âgée de 35 ans a accusé le footballeur de l’avoir violée, en 2009, dans une chambre d’hôtel de Las Vegas.

« Sur la base des informations disponibles (…), ces accusations ne peuvent pas être prouvées au-delà d’un doute raisonnable (…). Malgré le fait que neuf ans ont passé, la police a enquêté sur ses allégations (…). En conséquence, aucune poursuite ne sera engagée », a indiqué un communiqué du procureur du comté de Clark, dans le Nevada.

A lire : Cristiano Ronaldo accusé de viol : la police de Las Vegas réclame l’ADN du joueur de le Juve

Rappelons que la police de Las Vegas avait adressé une requête aux autorités italiennes pour obtenir un échantillon d’ADN de Cristiano Ronaldo.