Claudy Siar dévoile son projet de radio Tropique FM

L’animateur et homme d’affaire guadeloupéen Claudy Siar présente, sur Afrik.com, les grandes lignes de son projet de radio Tropique FM. Elle devrait commencer d’émettre dès septembre.

Par Claudy Siar

La période de renouvellement des fréquences radiophoniques en Ile-de-France est terminée. Le 92.6, occupé depuis 1992 par MédiaTropical, vient d’être attribué par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) à la société Tropique FM, dont je suis à l’origine.

Chaque jour, je reçois des centaines de messages d’encouragement et de vœux de réussite. Je tiens à vous en remercier toutes et tous. Vos témoignages m’ont ému.

Un communiqué volontairement alarmiste parle de la fin de « la radio de la communauté » et évoque la mainmise d’intérêts étrangers. Permettez-moi de ne pas répondre à ce type d’attaque calomnieuse traduisant le refus d’accepter la décision du CSA.

Je voudrais donc vous dévoiler quelques axes de ce que sera votre nouvelle radio :

 Les artistes musiciens trouveront auprès de l’équipe de Tropique FM des professionnels engagés pour la mise en valeur et le respect de leurs œuvres. A ce titre, nous ouvrirons rapidement des discussions avec la SACEM, afin de les aider à mieux vivre de leur art ;

 L’actualité de l’Outre-Mer et des originaires de nos régions dans l’Hexagone sera un des points forts de nos programmes ;

 Nous serons attentifs et nous rendrons compte des actions de nos élus des DOM-TOM ;

 Les comédiens, metteurs en scène, plasticiens auront un espace où ils seront reçus, écoutés et accompagnés dans leur parcours ;

 Les associations pourront développer des projets auxquels Tropique FM collaborera grâce au programme « philanthropique » ;

 Les intellectuels s’exprimeront sur les débats qui agitent notre société et qui préoccupent et passionnent nos auditeurs (Histoire, Littérature, Identités, Traditions, etc…) ;

 Les sportifs de nos régions trouveront en Tropique FM le meilleur terrain de leurs victoires ;

 Sur notre station le divertissement et l’information seront de grande qualité.

Afin que Tropique FM soit une radio performante et d’excellence, j’ai signé des partenariats avec des entités leaders dans leur domaine. J’ai souhaité collaborer avec les meilleurs professionnels de la radio (journalistes, animateurs, techniciens, etc…).

Tropique FM sera la radio autour de laquelle se développeront les entreprises des originaires d’Outre-Mer. Notre voix sera entendue et prise en compte dans notre pays.
Nous allons mettre un terme à la culture de la défaite. Nous devons à nos ancêtres, à nos parents, à nos enfants et aux générations futures un engagement de tous les instants dans un esprit citoyen.

En ce jour, point de triomphalisme ni de cri de victoire, car la tâche qui nous attend demande de l’humilité. Je reconnais le travail accompli par MédiaTropical mais comme beaucoup, j’en ai vu les défaillances, les échecs, les politiques incohérentes, qui aujourd’hui expliquent la situation financière catastrophique de cette radio. J’ai entendu les plaintes des auditeurs et j’ai souhaité agir.

Désormais, l’heure n’est plus à la polémique. A partir du 4 septembre 2007, Tropique FM émettra sur le 92.6. J’appelle toutes les bonnes volontés à participer à son épanouissement et à surmonter nos divergences passées. L’avenir de notre communauté ne peut se construire qu’en étant unis.

A lire aussi :

 11395

 12392