Cinquième épouse du milliardaire nigérian, la Marocaine Laila Charani sublime !


Lecture 2 min.
Laila Charani sublime
Laila Charani sublime

Cinquième épouse du milliardaire polygame nigérian Ned Nwoko, la Marocaine Laila Charani est de plus en plus fréquente sur les réseaux sociaux. La belle chérifienne, mère de trois enfants, n’hésite pas parfois à poster certains de ses jolis clichés, comme ses dernières images en combinaisons rouges, qui n’ont laissé aucun de ses abonnés insensible.

Âgé de 30 ans, la Marocaine Laila Charani est mère de trois enfants, même si elle n’en a pas l’air. Cinquième femme du milliardaire polygame nigérian Ned Nwoko, elle n’hésite souvent pas à se transformer en mannequin, sur les réseaux sociaux. Récemment, elle a posté certains de ses jolis clichés, alors qu’elle porte une belle combinaison rouge, qui a même fait réagir à nouveau sa coépouse Regina Daniels.

« Ne pleure pas parce que c’est fini, souris parce que c’est arrivé », a écrit Laila Charani, dans la légende de ses photos. « Superbe », a commenté Regina Daniels, qui est très amie avec la Marocaine, malgré qu’elles partagent le même mari, Ned Nwoko. Les deux coépouses s’entendent parfaitement et s’assistent mutuellement, au grand bonheur de leur mari. Ces images ont été suivies de commentaires sur ses réseaux sociaux.

« J’adore cette dame », a indiqué un fan du nom de Fifi Lucy. « Absolument magnifique, à vrai dire », a pour sa part lancé Queen Estilove. « Toujours belle et élégante. La reine de Ned Nwoko », a également écrit Rachael Akuffo Addo. « La quintessence de la beauté et de l’éclat du prince milliardaire Ned », a commenté Hussaini John. « Tu es belle, mais de qui parles-tu », demande Pella Chatukuta Nnaji, qui n’a pas trop bien compris la légende des photos de Laila Charani.

À rappeler que Laila Charani a fêté son 30ème anniversaire, le 29 janvier dernier. À l’occasion, son mari Ned Nwoko lui avait offert une Range Rover d’une valeur de plusieurs dizaines de millions de FCFA.

Laila Charani sublime Laila Charani sublime

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter