Cette association Ougandaise facilite le don de lait maternel


Lecture 3 min.
Association-Ougandaise-facilite-don-lait-maternel-nourrisson
Crédit : 123RF

En Ouganda, l’association pour le Transit du Tissu Adipeux (ATTA) joue un rôle salvateur en facilitant le don de lait maternel aux nourrissons vulnérables. Elle transforme ainsi la vie de nombreuses familles.

Un impact profond empreint de défis et de résilience

Fondée en 2021, ATTA a déjà fait une différence significative. Caroline Ikendi, ayant accouché prématurément par césarienne, a trouvé un soutien indispensable auprès de l’association lorsque sa propre production de lait s’est révélée insuffisante : « Tout a commencé à l’hôpital lorsqu’on m’a informée que je ne produisais pas assez de lait et qu’il fallait donc en obtenir de quelqu’un d’autre. Je me suis demandée comment, puis j’étais sceptique car les gens boivent de l’alcool, certains ont des maladies et j’ai eu peur pour mes enfants. Alors l’ATTA est arrivé, ils m’ont fourni du lait maternel et j’ai su que c’était réel. » 

Un soutien vital pour les familles

Lelah Wamala, mère de trois enfants, contribue généreusement à cette initiative en stockant et en donnant son lait maternel. Elle offre ainsi une chance de survie aux bébés qui en ont grandement besoin. D’après Africanews, elle a décidé de faire de cette cause sa mission après avoir rencontré une mère en détresse suite à la perte de l’un de ses triplés : « Elle venait d’avoir des triplés mais l’un d’entre eux est décédé. Cette perte l’a rendue dépressive et à cause de ses pleurs et tout le reste, son corps a cessé de produire du lait. » Grâce à l’intervention de Lelah et de l’association, les deux autres bébés ont reçu le lait maternel nécessaire. Aujourd’hui, ils se portent bien et la mère reconnaissante envoie chaque année un gâteau à Lelah pour la fête des mères.

A LIRE AUSSI : L’allaitement en net recul dans certains pays d’Afrique

La joie des familles, moteur de l’association

Malgré les défis financiers et logistiques, ATTA continue de croître et d’aider davantage de familles. Racheal Akugizibwe, administratrice d’ATTA, souligne l’importance de leur mission et la satisfaction que procure ce travail humanitaire : « Ce qui nous motive, c’est le sentiment qu’on ressent lorsqu’une maman envoie une photo de ses enfants et vous dis qu’ils sont aussi les vôtres. C’est une joie pour toute l’équipe de voir grandir et évoluer les enfants à qui nous avons donné du lait alors qu’ils pesaient entre 500 et 700 grammes grandir et évoluer. Certains ont maintenant un an ou deux et ça nous encourage. »

L’importance du lait maternel selon l’OMS

Le lait maternel est essentiel pour les nourrissons, car il offre une nutrition optimale, s’adaptant aux besoins évolutifs de l’enfant, et contient des anticorps qui protègent contre diverses infections et maladies comme les infections de l’oreille, la diarrhée, les maladies respiratoires et le syndrome de mort subite du nourrisson (SIDS)​. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les bénéfices à long terme incluent une réduction des risques d’obésité, de diabète de type 1 et de maladies cardiovasculaires, ainsi que de meilleures performances aux tests d’intelligence

ATTA ne se contente pas de fournir du lait maternel ; elle brise également les stéréotypes et défend la santé et le bien-être des nourrissons de la communauté ougandaise.

Newsletter Suivez Afrik.com sur Google News