Célébration du 60e anniversaire de l’indépendance de la RDC : Lumumba et Kasa-Vubu honorés

La célébration ce mardi 30 juin du 60e anniversaire de l’indépendance de la RDC est l’occasion de rendre un nouvel hommage à la figure tutélaire de Patrice Lumumba, et en même temps à Joseph Kasa-Vubu, trop vite tombé dans l’oubli. Une ville porte désormais le nom de Patrice Lumumba tandis que Joseph Kasa-Vubu fait son entrée sur la liste restreinte des héros nationaux congolais.

C’est le conseil des ministres du vendredi 26 juin 2020 qui a acté la décision de conférer le statut de ville à l’agglomération de Wembo-Nyama désormais appelée Lumumbaville. La nouvelle ville compte deux communes : celle de Wembo-Nyama où le héros national a passé sa petite enfance, et celle de Ewango dont fait partie Onawa, village natal de Patrice Lumumba. Et le Président Félix Tshisekedi de préciser dans son discours tenu hier soir, à la veille de la fête nationale, avoir pris l’ordonnance portant nomination du Maire et du Maire adjoint de ladite ville. « Je viens de signer l’ordonnance portant nomination du Maire et du Maire adjoint de Lumumbaville, dans la province de Sankuru, rendant celle-ci effective et opérationnelle », a déclaré, hier soir, Félix Tshisekedi sur les ondes de la RTNC.

Lire aussi : Portrait de Patrice Emery Lumumba : un combat politique à méditer

Celui qui est fait héros national dans son pays depuis 1966 et dont la date de décès, le 17 janvier 1961, est un jour férié au Congo, vient donc d’être une fois de plus honoré.

Mais Lumumba n’est pas le seul homme politique congolais à recevoir des hommages à l’occasion de ce 60e anniversaire de l’accession à la souveraineté internationale. Le premier Président du Congo, Joseph Kasa-Vubu évincé par le coup d’État du Maréchal Joseph Mobutu en 1965, tombé dans l’oubli, depuis sa mort en 1969 en résidence surveillée, après avoir dirigé le pays de 1960 à 1965, est également honoré par Félix Tshisekedi. « Nous gardons tous en mémoire la belle histoire du 30 juin ; celle de nos deux héros, aux tempéraments différents, mais tout aussi déterminés pour la cause de l’indépendance. A cet égard, il me paraît juste, 60 ans plus tard, de réconcilier ces deux approches et d’élever Joseph Kasa-Vubu, longtemps oublié, au rang largement mérité de héros national ».

Le 24 mars, date de décès de Joseph Kasa-Vubu devient donc, après le 17 janvier pour Patrice Lumumba et le 16 janvier pour Mzee Laurent Désiré Kabila, un jour de célébration nationale du héros dans tout le pays.

Retrouver l’ambiance de l’Indépendance dans une vidéo de l’époque