Célébration de la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante à Rabat

Affiche de la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante
Affiche de la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante

Dans le cadre de la célébration de « Rabat, Capitale Africaine de la Culture », sous le patronage du roi Mohammed VI, est organisée le 24 janvier 2023, à l’hôtel La Tour Hassan de Rabat, la commémoration officielle de la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante (JMCA).

Le programme des Capitales Africaines de la Culture a été initié en 2018 lors du Sommet Africités tenu à Marrakech, au Maroc, par les leaders et élus des collectivités territoriales du continent regroupés au sein de leur organisation faîtière Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), pour célébrer l’excellence artistique, culturelle et créative du continent africain en désignant une ville qui serait, durant deux ans, la Capitale Africaine de la Culture. Rabat a ainsi été désignée la première Capitale Africaine de la Culture pour les années 2022 et 2023.

Les activités organisées dans le cadre de la célébration de Rabat Capitale Africaine de la Culture (RCAC) sont planifiées et mises en œuvre par un Comité d’organisation présidé par le Wali de Rabat et comprenant le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication du Maroc, le ministère de l’Intérieur, la Wilaya de Rabat-Salé-Kenitra, la Ville de Rabat, et CGLU Afrique.

C’est à l’instigation du Réseau Africain des Promoteurs et Entrepreneurs Culturels (RAPEC), et avec le soutien de la République du Togo et du Groupe africain, que l’UNESCO a proclamé, en 2019, lors de la 40ème session de sa Conférence générale, le 24 janvier de chaque année comme la Journée mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante (JMCA). Cette date coïncide avec l’adoption de la Charte de la renaissance culturelle africaine, adoptée par les chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) à Khartoum, au Soudan, en 1966. La JMCA célèbre, depuis 2020, les nombreuses cultures vivantes du continent africain et des diasporas africaines dans le monde entier, et les promeut comme un levier efficace au service du développement durable, du dialogue et de la paix.

C’est la première fois que les activités participant à la commémoration officielle de la JMCA se tiennent en Afrique du Nord. Cette commémoration ambitionne de marquer une nouvelle étape dans la considération de la contribution des activités culturelles et créatives au développement durable de l’Afrique.

Une journée de réflexion

La commémoration du 24 janvier 2023 prendra la forme d’une Journée de réflexion introduite par une conférence inaugurale prononcée dans la matinée du 24 janvier 2023 par le Professeur Célestin Monga de Harvard University (Etats-Unis), dont le sujet est : « Histoire de l’Afrique, Histoire de l’Humanité ». Cette conférence sera suivie, dans l’après-midi du 24 janvier 2023, de trois panels de discussions autour des thèmes suivants :

• Promouvoir la culture africaine et afro-descendante dans le contexte de l’économie mondialisée ;
• Réconcilier la jeunesse africaine et sa culture : les possibilités offertes par les technologies digitales ;
• La contribution de la Diaspora et des Afro-Descendants au rayonnement international de la culture africaine

Cette journée de réflexion sera conclue par un échange sur la proposition d’un Manifeste pour la régénération de la culture africaine et afro-descendante.

La cérémonie d’ouverture officielle sera marquée par les allocutions de :
• Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO
• Robert Dussey, ministre des Affaires Étrangères du Togo, pays porteur de la JMCA auprès de l’UNESCO
• Mohammed Mehdi Bensaid, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication du Maroc
• Mme l’Ambassadeur Minata SAMATE CESSOUMA, Commissaire à la Santé, aux affaires humanitaires et au Développement Social et culturelles de l’Union Africaine
• Asmaa Rhlalou, Présidente du Conseil de la Ville de Rabat
• Ayité Dossavi, Président du RAPEC, Initiateur de la JMCA
• Jean Pierre Elong Mbassi, Secrétaire général de CGLU Afrique

L’occasion de la commémoration de la JMCA offrira également l’opportunité au RAPEC de décerner un prix honorifique intitulé : Prix JMCA-KEKELI. Il s’agit d’un prix adossé à la célébration de la JMCA, pour honorer les personnalités qui œuvrent pour que la culture africaine contribue à la cohésion sociale, au vivre ensemble, à la paix et à la concorde entre les peuples. Pour l’édition 2023, cinq personnalités recevront le Prix Kekeli au cours du dîner de gala de clôture.

YouTube video