CAN 2022 : Willy Boly et Gbohouo out, Éric Bailly incertain, Beaumelle dans la tourmente


Lecture 2 min.
Patrice Beaumelle, sélectionneur de la Côte d'Ivoire
Le coach de la Côte d'Ivoire, Patrice Beaumelle

Le sélectionneur national de la Côte d’Ivoire, Patrice Beaumelle, ne sait plus où donner de la tête. Après le forfait de Willy Boly et l’incertitude qui plane sur Éric Bailly (tous blessés), il devrait composer désormais sans son gardien de but titulaire, Sylvain Gbohouo. L’information a été donnée par son club le Wolkite City FC (D1 Éthiopie) sur l’un de ses réseaux sociaux. Il serait accusé d’avoir utilisé le Trimétazidine, une substance illicite.

Testée lors d’une rencontre, en novembre dernier, l’urine du gardien de but international ivoirien Sylvain Gbohouo (33 ans), a révélé une substance interdite depuis 2014 : le Trimétazidine. « Sylvain Gbohouo sera temporairement interdit de pratiquer le football. Cette interdiction prend en compte les compétitions nationales et internationales », peut-on lire dans le communiqué d’EFF sur Facebook. Sylvain Gbohouo est donc suspendu de façon provisoire, le temps de disposer des résultats des autres analyses du Comité de Discipline de la FIFA.

La Côte d’Ivoire devrait également faire sans Willy Boly touché au mollet, déclaré forfait et qui a été remplacé par Ousmane Ouattara. Mais Éric Bailly est aussi sorti sur blessure contre Burnley (3-1), jeudi 30 décembre, lors d’une rencontre de la Premier League anglaise. C’est donc dans l’optique de combler les nombreuses défections que Patrice Beaumelle a fait appel à des renforts, notamment le gardien de l’AFAD N’Drin Edan Ulrich, les milieux de terrain Kouassi Eboué (KRC Genk), Fousseny Coulibaly (Espérance Tunis) et l’attaquant Amad Diallo (Manchester United).

La situation continue d’empirer avec quelques joueurs testés positifs au Covid-19. Difficile, dans ces conditions, de savoir si les matchs amicaux prévus pourront se tenir. La Côte d’Ivoire partage le groupe E à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, avec l’Algérie, championne en titre, la Guinée Equatoriale et la Sierra Leone.

A lire : CAN 2022 : Badr Benoun, Youssef En-Nesyri et plusieurs Ivoiriens positifs au Covid-19

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter