CAN 2022 : Badr Benoun, Youssef En-Nesyri et plusieurs Ivoiriens positifs au Covid-19


Lecture 2 min.
Maroc, Badr Benoun jubile
Maroc, Badr Benoun jubile

Les sélections qualifiées pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun vont désormais devoir faire face à une nouvelle crise sanitaire, puisque plusieurs cas de Coronavirus ont été détectés. Après l’Algérie, la Guinée, le Cameroun et le Nigeria, les Marocains Badr Benoun et Youssef En-Nesyri ont été testés positif au Covid-19. Certains joueurs ivoiriens sont également positifs.

Dans son équipe initiale pour la Coupe d’Afrique des nations au Cameroun, le sélectionneur marocain Vahid Halilhodžić avait sélectionné 25 joueurs, sans Badr Benoun. Mais, l’imposant défenseur central d’Al Ahly a été appelé trois jours seulement avant la date limite. Avant de rejoindre le stage des Lions de l’Atlas aux Émirats Arabes Unis, il a été testé positif au Covid-19. Cependant, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a toujours insisté sur le fait que le joueur fera partie de l’équipe dès qu’il sera rétabli.

Le défenseur central d’Al Ahly, Badr Benoun, a été l’une des stars des Lions de l’Atlas lors de la Coupe Arabe Qatar 2021, il y a quelques semaines, marquant 3 buts, alors que son équipe s’est fait éliminer en quart de finale par l’Algérie (2-2, tab 5-3). Youssef En-Nesyri, qui devait faire son grand retour en sélection, a aussi été testé positif au Coronavirus. Il est absent depuis la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 à cause d’une rupture des fibres des ischio-jambiers,

D’autres sélections sont également touchées par la pandémie, notamment l’Algérie, la Guinée, le Nigeria, le Cameroun ou encore la Côte d’Ivoire. Plusieurs cas de Covid-19 ont été également signalés dans le groupe des Éléphants de la Côte d’Ivoire. Pourtant, la Fédération ivoirienne de football (FIF) n’a pas précisé quels joueurs ont été testés positifs ni le nombre.

A lire : Le Covid-19 « perturbe » la CAN : l’Algérie, le Cap-Vert, la Guinée… touchés

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter