Cameroun : sommet de la CEEAC contre Boko Haram

La capitale camerounaise, Yaoundé, abrite ce lundi un sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). Les présidents du Tchad Idriss Déby et du Cameroun Paul Biya présents vont intervenir publiquement. Des décisions concrètes devraient être annoncées contre Boko Haram.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) organise un sommet ce lundi à Yaoundé, capitale du Cameroun, rapporte le Journal du Cameroun.com. Les chefs d’Etat et de gouvernement, notamment Idriss Déby du Tchad et Paul Biya du Cameroun, vont se réunir à huit clos pour statuer sur les propositions des ministres du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX) prise à l’occasion d’une précédente réunion la semaine dernière. L’objectif est de soutenir la lutte contre Boko Haram.

Soutenir les 2 500 soldats tchadiens

Le président tchadien Idriss Déby, président en exercice de la CEEAC, va prononcer le discours d’ouverture de la réunion, suivi d’une allocution de Paul Biya. Des représentants de l’Organisation des nations unies (ONU) et de l’Union africaine présents sur place s’exprimeront à leur tour. Des décisions concrètes vont être annoncées visant à soutenir les forces tchadiennes et camerounaises sur le terrain qui affrontent la secte islamiste Boko Haram.

Dix pays font parties de la CEEAC : le Cameroun, le Gabon, la Guinée-Equatoriale, le Congo, la RCA, la République Démocratique du Congo (RDC), l’Angola, le Burundi, Sao Tomé, et le Tchad.