Boko Haram: les Etats d’Afrique Centrale appuient l’Union Africaine

Au cours d’une réunion dans la capitale camerounaise, Yaoundé, la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a décidé de soutenir la force africaine contre Boko Haram.

La mobilisation générale s’organise contre Boko Haram. Les Etats africains veulent être en première ligne pour mener à bien la lutte contre la secte islamiste. La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) s’est réunie dans la capitale camerounaise, Yaoundé. Elle a décidé, ce jeudi 12 février 2015, d’appuyer la force africaine de 8 700 hommes contre Boko Haram, rapporte BBC Afrique.

Le chef d’état-major de l’armée tchadienne, le général de division, Mahamat Brahim, a indiqué que les discussions ont porté sur « l’apport que les autres Etats de la CEEAC peuvent fournir comme contributions pour aider dans les opérations ».

Le Tchad attaqué

Après le Cameroun et le Niger, les terroristes ont attaqué le Tchad, ce vendredi. Des éléments du groupe seraient arrivés sur des hors-bords venant de Baga, sur la rive nigériane du lac, pour lancer un assaut simultané contre un village et un camp militaire. Les assaillants auraient utilisé des bateaux pour traverser le lac Tchad à partir du Nigeria. de là, ils ont lancé l’assaut contre Ngouboua, rive tchadienne du lac, et ont fait 5 morts : quatre civils et un militaire.

Les Chefs d’Etat de la CEEAC vont se réunir à nouveau, lundi prochain, pour fixer les recommandations des experts militaires et du conseil des ministres de l’organisation.